Pourquoi Claudia Sassou s’est farouchement opposée à l’entrée au gouvernement de l’Ukrainien Vadim Mvouba ?

0
2702

La liste des membres du gouvernement Makosso II a été publiée et rien de nouveau bien qu’à l’appel a manqué le fils du fatigué président de l’assemblée nationale Isidore Mvouba. Après avoir triché pour que son fils soit député Isidore Mvouba a voulu aussi que Vadim Mvouba fasse son entrée au gouvernement de la république. Mais Claudia Sassou Nguesso, fille de son père aurait fin au rêve de l’homme de Kindamba en faisant comprendre au chef de l’État que l’Ukrainien Vadim Mvouba ne pouvait en aucun cas devenir ministre sous leur règne.

A Mpila, on est bien conscient que Vadim Mvouba n’a jamais été élu à Bacongo 2 et qu’il doit son élection grâce aux arrangements et supplices de son père auprès du clan de l’Alima. Et le nommer ministre serait un double affront aux populations du Sud qui le détestent et par ricochet le régime actuel.

C’est ce bon sens qui aurait plané dans l’esprit de Claudia Sassou Nguesso qui aurait posé son vélo à l’élévation d’un tricheur comme ministre de la république. «  Qu’il fasse d’abord ses preuves au parlement et on verra» aurait répondu Denis Sassou Nguesso.

On se souviendra que Vadim Mvouba a été battu dès le premier tour aux dernières législatives dans la deuxième circonscription de Bacongo. Mais son père qui est monté dans le train du Grand Remplacement avait défié ses propres frères de Bacongo pour imposer son fils et chier sur leur choix porté sur le candidat de YUKI.

Claudia Sassou Nguesso a dont estimé qu’il serait très indécent que le fils Ukrainien du président de l’assemblée figure dans la liste du gouvernement Makosso II.