Pierre Ngolo s’étonne que seuls des ministres sudistes défendent aveuglement la vente des terres au Rwanda

0
2242

Le président du Sénat Pierre Ngolo qui est originaire du département des Plateaux n’arrive pas à comprendre l’obstination des ministres originaires du Sud à défendre la vente des terres au Rwanda. Aucun ministre nordiste n’ose se prononcer sur cette question, mais Anatole Collinet Makosso, Pierre Mabiala, Thierry Moungala et Jean Marc Thystère Tchicaya sont tellement motivés qu’ils ont fait des descentes dans le Pool, la Bouenza, le Niari et Kouilou pour expliquer du bien fondé de cette trahison que même le PCT dénonce. Le diction « l’ennemi est toujours dans la famille » prend sa forme sur cette affaire.

Le 21 juin lors de la session de contrôle du gouvernement au Sénat, Pierre Ngolo a remis sur les rails le premier ministre Anatole Collinet Makosso qui s’est plaint de ne pas bénéficier du soutien des députés du PCT et de la majorité sur la question des terres vendues au Rwanda. Le président du Sénat ne s’en remet pas de cette attitude de Collinet au point de s’interroger comment peut-on trahir son propre département ainsi ?

Alors que cette affaire de la vente des terres au Rwanda énerve le peuple congolais dans son ensemble, les ministres sudistes sont les seuls à la défendre aveuglement soulignant bêtement les avantages de trahison.

Au cours d’une conférence de presse à Pointe-Noire, Anatole Collinet Makosso a même osé lâcher que le gouvernement qui a construit des usines dans les départements en cause avait du mal a trouvé des ressources humaines qualifiées d’où le recours aux Rwandais. Une insulte teintée de mensonge au siens que le PCT ne digère pas.

Un cadre du PCT n’a-t-il pas traité Collinet Makosso de fossoyeur de la majorité. « Comment ce Vili peut-il affirmer qu’il y a des usines en manque d’employés qualifiés dans le Sud alors qu’il n’en est rien ? Ce gars se moque du peuple et du pouvoir ! »

Ce sont les ministres Pierre Mabiala, Thierry Moungala, Jean Marc Thystère Tchicaya et Anatole Collinet Makosso qui se mouillent sur cette affaire alors que leurs collègues du nord sont silencieux. Même Denis Christel Sassou Nguesso le vendeur des terre et qu’ils couvrent est silencieux.

Collinet-Makosso ou une vie de garçon de café

La récente intervention de Collinet-Makosso au Sénat a démontré que c’est vraiment un monsieur qui est prêt à tout pour parvenir à ses fins. Quel est l’intérêt du Congo-Brazzaville de vouloir céder aux Rwandais plus de 980Km²? Le Peuple Congolais persiste et signe que personne ne veut de ces accords.

Habitué à ses taches de majordome, mieux de domestique, au près de la famille Sassou-Nguesso, Collinet-Makosso voulait recadrer les sénateurs avec des propos intimidants. A l’écouter, il est sous pression et son attitude de vouloir se justifier traduit bien qu’il y a eu une transaction financière entre les Rwandais, qui disent la vérité et les vendeurs congolais qui veulent faire avaler la pilule aux populations….

Si les gens ne savent pas lire les signes des temps par leur obstination, c’est le vrai point de rupture entre les gouvernants de fait et l’ensemble des Congolais .

« Collinet Makosso, Dénis Sassou Nguesso et Christel Sassou, si vous avez pris l’argent de Paul Kagame en contre partie de la cession de nos terres, les Congolais vous demandent de rembourser l’argent de Paul Kagame. Votre obstination vous perdra. Nos terres ne sont ni à céder, ni à vendre, ni à prêter aux Rwandais ». interpelle un Mbochis des Plateaux.