Paris : le procès Adada contre Sacer a lieu aujourd’hui

0
1193




L’actuel ambassadeur du Congo reproche au site d’informations Sacer de l’avoir accusé à tort d’être un voleur et nie détenir 800 millions de dollars dans les paradis fiscaux.

Rodolphe Adada assure avoir les mains blanches et ne les a jamais mis dans les caisses de l’État. L’ambassadeur qui se dit offensé demande 1 euro de dédommagement symbolique au site Sacer-infos.com pour l’avoir traité de voleur.




Le procès s’ouvre ce jeudi au tribunal de Grande instance de Paris où le patron de ce site entend bien se défendre et a convié tous les amis de la lutte à l’accompagner