Nor­bert Da­bira est le père bio­lo­gique de l’un des en­fants de Be­linda Ayessa qu’elle a collé à Sas­sou

0
4362

Tout est clair dé­sor­mais que Roga Roga et Nor­bert Da­bira sont les pères bio­lo­giques des deux en­fants de Be­linda Ayessa, la ma­kan­gou du chef de l’État De­nis Sas­sou Nguesso. Comme le font les congo­laises en France pour les pa­piers, Be­linda a collé ses deux gros­sesses à Sas­sou Nguesso pour les in­té­rêts pé­cu­niaires. On com­prend mieux la haine que voue De­nis Sas­sou Nguesso contre Da­bira qu’il n’a pas hé­sité à faire pri­son­nier pour une af­faire de coup d’État.

De­puis que Roga Roga a confirmé être le père bio­lo­gique d’un des en­fants de Be­linda Ayessa, les choses se sont pré­ci­pi­tées et ce qui était en­core dit tout bas vient d’être étalé. L’autre père bio­lo­gique de Be­linda n’est entre autre que le pri­son­nier Nor­bert Da­bira qui purge une peine de 5 ans de pri­son pour avoir tenté de ren­ver­ser le père of­fi­ciel de son en­fant, De­nis Sas­sou Nguesso.

Le gé­né­ral Nor­bert Da­bira sor­tait avec Be­linda Ayessa de­puis qu’elle était mi­neure avant d’ap­prendre que Sas­sou Nguesso aussi avait com­mencé à na­ger dans sa pis­cine. Ces croi­se­ments sexuels sur Be­linda abou­ti­ront à une pre­mière gros­sesse qui sera at­tri­buée au chef de l’État qui ne dou­tera en au­cun mo­ment de sa pa­ter­nité. L’en­fant porte son nom.

Mais Be­linda sa­vait très bien que l’au­teur de sa gros­sesse n’est entre autre que son amant de toute la vie, à sa­voir Nor­bert Da­bira. Les deux vont gar­der le se­cret pour ne pas s’ex­po­ser à la fu­reur de Sas­sou.

Entre temps Roga Roga aussi se jette dans cette pis­cine et en­ceinte Be­linda qui colle de nou­veau sa gros­sesse à son Sug­gar Daddy De­nis Sas­sou Nguesso. Dans le cercle du pou­voir ce genre de re­la­tions croi­sées sont lé­gions et se consentent.

Plu­sieurs té­moi­gnages rap­por­taient en son temps avoir vu Be­linda Ayessa pleu­rer en sui­vant le pro­cès du gé­né­ral Nor­bert Da­bira. Mais la peine de 5 ans de pri­son avait contenté tout le monde contrai­re­ment à Jean Ma­rie Mi­chel Mo­koko et Okombi Sa­lissa qui ont pris 20 ans cha­cun pour les mêmes ac­cu­sa­tions.

Pa­rait-il que De­nis Sas­sou Nguesso n’a ja­mais par­donné à Nor­bert Da­bira de sor­tir avec Be­linda alors qu’en réa­lité c’est lui qui est le vo­leur dans cette re­la­tion.