L’hôpital général de Djiri mis en service ce mercredi

0
1231

Le Congo a engagé de nombreux chantiers sanitaires afin d’améliorer son système de santé publique. Le Président congolais, Denis Sassou N’Guesso procédera, ce mercredi 15 décembre 2021, à l’inauguration officielle de l’hôpital général de Djiri, situé à Nkombo (Brazzaville).

L’hôpital général de Djiri proposera aux patients 13 services cliniques et paracliniques, à savoir la pédiatrie, la néonatalogie, l’imagerie (Radio, scanners et IRM), laboratoire (y compris la PCR), la pharmacie médicale, les urgences, la réanimation, la gynécologie obstétrique, le bloc opératoire, la stomatologie, l’ophtalmologie, l’ORL et la chirurgie. Ces services sont complétés par 5 autres services techniques d’appui nécessaires à la bonne prise en charge et au traitement des patients.

L’hôpital général de Djiri a prévu également un dispositif de lutte contre la Covid-19. Il s’agit, pour le pays de renforcer la prise en charge des malades notamment dans le cadre de cette crise sanitaire.

Construit sur une superficie globale de 504 500 m², l’hôpital général de Djiri dispose d’une capacité 210 lits. Il compte un bâtiment principal de 13 000 m2, abritant l’ensemble des services.

La mise en service de l’hôpital général de Djiri va permettre aux habitants de Brazzaville Nord de ne plus faire de trop longues distances et affronter les embouteillages pour leurs besoins en soins de santé. Ils n’avaient que l’hôpital de référence de Talangaï et le Centre Hospitalier et Universitaire de Brazzaville (CHUB) pour cela.

L’hôpital général de Djiri intègre la dynamique de construction des hôpitaux généraux dans les 12 départements du Congo. Ces chantiers ont été mis à l’arrêt faute de financement. Pour faciliter l’accès à l’offre de santé, les travaux des hôpitaux généraux de Brazzaville et de Pointe-Noire ont été relancés en chantiers prioritaires.

L’objectif stratégique étant de rendre disponible et accessible à tous les Congolais, des soins de base de qualité.