Les présidents « Duracell » de 2021

0
500

La très probable victoire d’Idriss Deby ce dimanche dans la présidentielle au Tchad et la récente réélection de Denis Sassou Nguessou à la tête du Congo-Brazzaville sont deux exemples de ces présidents qui s’accrochent au pouvoir. On pourrait les appeler les présidents « Duracell » car, comme le prétendait la publicité pour les piles du même nom, ils « durent vraiment longtemps ». Tour d’horizon.

TEODORO OBIANG NGUEMA (Guinée-équatoriale)

Ludovic Marin/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Teodoro Obiang Nguema, le 21/11/2012Ludovic Marin/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

Teodoro Obiang Nguema fait figure de champion : il est à la tête de la Guinée équatoriale depuis plus de 41 ans. Il a pris le pouvoir en 1979, et ne l’a plus lâché depuis.

Teodoro Obiang Nguema est aujourd’hui âgé de 78 ans. Il est, à ce jour, l’un des chefs d’Etat les plus âgés, ainsi que le plus ancien président en exercice au monde.

Le vice-président du pays, n’est autre que Teodorin Obiang, le fils du président. Ce qui facilite, il est vrai, une éventuelle transition.

Pour aller plus loin : « Les quarante ans du règne de Teodoro Obiang, l’indétrônable président »

PAUL BIYA (Cameroun)

Sunday Alamba/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Paul Biya, le 07/10/2018Sunday Alamba/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.

La deuxième marche du podium est occupée par Paul Biya, 88 ans, président du Cameroun depuis 1982, soit 38 ans à la tête de l’État. Sachant qu’avant d’être président, il avait été Premier ministre pendant sept ans.

Il a été réélu en octobre 2018 pour un huitième mandat.

Paul Biya a serré la main de cinq présidents français successifs (François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron).

Pour aller plus loin : « Les secrets de la longévité de Paul Biya à la présidence du Cameroun »

DENIS SASSOU-NGUESSO (Congo-Brazzaville)

Kamil Zihnioglu/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Denis Sassou-Nguesso, le 30/09/2019Kamil Zihnioglu/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

Son voisin congolais n’est pas en reste. Denis Sassou-Nguesso a été président entre 1979 et 1992, puis il est revenu aux affaires en 1997. Il n’a plus lâché les rênes du pouvoir depuis.

Mis bout à bout, cela fait près de 37 ans qu’il dirige la République du Congo.

Il ne compte pas s’arrêter là : âgé de 77 ans, il a remporté la présidentielle du 21 mars dernier et ce, dès le premier tour.

Son nouveau mandat court jusqu’en 2026.

Pour aller plus loin : « Sassou Nguesso, un pouvoir, une méthode »

YOWERI MUSEVENI (Ouganda)

Jerome Delay/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Yoweri Museveni, le 25/05/2019Jerome Delay/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

Autre président ‘‘Duracell’’ : Yoweri Museveni. Il prend le pouvoir en Ouganda en 1986, se fait élire président en 1996 et réélire depuis. En janvier dernier, il a facilement remporté la présidentielle, décrochant là un nouveau mandat de 5 ans.

Yoweri Museveni avait fait modifier la constitution, supprimant la limite d’âge de 75 ans requise pour être président.

Agé de 76 ans, « M7 » affiche une longévité de 35 ans à la tête de ce pays d’Afrique de l’Est.

Pour aller plus loin : « _Yoweri Museveni, ex-guérillero, président inamovible

IDRISS DÉBY (Tchad)

Regis Duvignau/AP
Idriss Déby Itno, le 13/01/2020Regis Duvignau/AP

Au Tchad, Idriss Déby s’est emparé du pouvoir en 1990, et il ne l’a pas lâché depuis, soit 31 ans de règne.

17 Premiers ministres se sont succédé entre 1991 et 2018, avant que M. Déby ne fasse supprimer cette fonction pour ravir toutes les prérogatives de l’exécutif.

En août 2020, ce militaire de carrière est élevé au rang de « maréchal ».

Ce dimanche 11 avril, il brigue un sixième mandat de président.

Pour aller plus loin : « Idriss Déby, l’inusable président du Tchad »

ALEXANDRE LOUKACHENKO (Bélarus)

Sergei Sheleg/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Alexandre Loukachenko, le 29/03/2021Sergei Sheleg/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Hors d’Afrique, il y a Alexandre Loukachenko, inamovible président du Bélarus depuis 1994.

Élu chef de l’État en 1994, il est réélu en 2001, 2006, 2010, 2015 et 2020, avec des scores dépassant systématiquement les 75%.

En août dernier, il décroche un sixième mandat, faisant fi de toute contestation.

Dans les pays occidentaux, l’homme fort de Minsk, aujourd’hui âgé de 66 ans, est considéré comme le « dernier dictateur d’Europe ».

Pour aller plus loin : « Alexandre Loukachenko, dernier dinosaure de l’ère soviétique »