Les chauffeurs des bus de Maurice Nguesso soupçonnés de donner des faux billets aux policiers

0
1439

La mutuelle des policiers routiers a constaté depuis un moment que certains chauffeurs leur donnaient des faux billets et une enquête interne a été ouverte. Il s’avère que ce sont les conducteurs des bus appartenant au frère aîné du chef de l’État, Maurice Nguesso qui seraient en possession de cette fausse monnaie.

Malheureusement pour la police leur suspect est un intouchable et elle ne peut se limiter qu’à verbaliser les chauffeurs conduisant les bus de Ya Momo au risque même de perdre leur emploi ou de mutation.

Une avalanche de faux billets dans les mains des agents routiers a attiré l’attention de la police congolaise qui a décidé de voir un peu plus claire. Dans la circulation routière au Congo, les policiers n’y sont pas pour réguler, mais pour extorquer les automobilistes.

Peu importe l’incivisme des chauffeurs, tout se règle avec des billets de banque. Des agents routiers ne se gênent même plus et ont crée une mutuelle avec une ristourne journalière de 10000frs par agent.

C’est dans cette logique que certains chauffeurs ont aussi décidé de faire écouler de la fausse monnaie sur le marché en se servant des policiers routiers. A chaque interpellation, ils glissent un faux billet de 2000frs ou 5000frs selon le motif au policier.

Après avoir remarqué la présence de la fausse monnaie dans leur collecte journalière, la mutuelle des routiers de Brazzaville a diligenté une enquête pour mettre la main sur le réseau. Tous les chauffeurs pris mains dans le sac travaillent pour Maurice Nguesso et déclarent tous recevoir ces faux billets de lui.