Le gazole atteint désormais 625 F CFA par litre au Congo

0
743

Le prix du gazole, ayant déjà enregistré une augmentation de 5% le 31 janvier dernier, a été porté de 500 F CFA à 625 F CFA, ce samedi 11 novembre, en République du Congo.

Le gouvernement congolais a annoncé, ce samedi 11 novembre, une augmentation significative du prix du gazole, portant le tarif à 625 F CFA par litre. Cette hausse de 25% intervient après des discussions avec le Fonds monétaire international (Fmi) dans le cadre de la Facilité élargie de crédit (FEC), approuvée en janvier 2022.

Cette décision, selon les autorités congolaises, découle des recommandations du Fmi visant à réduire ou éliminer les subventions des produits pétroliers et de l’énergie, évaluées à 300 milliards de francs CFA. Le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, avait le 21 juin dernier, expliqué que cette mesure était nécessaire pour rétablir les équilibres macroéconomiques de notre pays.

“Dans ce programme, le Fonds monétaire international avait établi que pour que la compagnie d’électricité fonctionne normalement, pour que le carburant soit rendu disponible, et que les congolais aient un meilleur accès à ces produits, il faut augmenter le prix du carburant de 65%”, avait-il précédemment déclaré. 

Afin d’atténuer les effets de cette hausse sur la population, le gouvernement avait mis en place, le 14 juillet dernier, une commission chargée de produire une étude sur l’impact multisectoriel de la hausse des prix à la pompe des produits pétroliers et de proposer des mesures à court, moyen et long terme. 

En outre, le gouvernement avait annoncé une série des mesures d’accompagnement, dont la création de sociétés publiques de transport urbain à Brazzaville et Pointe-Noire en partenariat avec des entreprises privées, la régulation des trajets des bus pour protéger le secteur des transports privés urbains, la suppression définitive de la taxe de roulage, et des négociations pour réduire les tarifs des péages avec la société concernée.

Cependant, malgré ces mesures d’atténuation, cette nouvelle augmentation du prix du gazole soulève des préoccupations quant à son impact sur le coût de la vie des citoyens. Le prix du gazole avait déjà connu une hausse de 5% le 31 janvier dernier, passant de 500 F CFA à 625 FCFA.