Le Congo peine à appliquer les mesures pactées avec le FMI

0
2576





Convalescent, Calixte Ganongo, l’argentier congolais, l’homme sur qui repose la mise en oeuvre des 48 recommandations du Fonds, a dû confier l’intérim à sa collègue Ingrid Ebouka- Babackas.

Au regard des décisions importantes à prendre pour bénéficier de la deuxième tranche de décaissement du FMI, prévue, en principe, ce premier trimestre 2020, les proches du dossier au ministère des finances à Brazzaville estiment que des retards constatés lors de la dernière revue du FMI en décembre dernier, n’ont pas toujours été rattrapés.




Tandis que « les recommandations qui auraient dû être mises en oeuvre au cours du premier trimestre 2020, connaissent également un retard », croit savoir une bonne source proche du dossier.
Autre chose, à prendre avec des pincettes, le dernier rapport de Global Witness indique que « la dette publique du Congo est sous-estimée de 3,3 milliards de dollars. Ce qui signifie que le ratio de la dette par rapport PIB est supérieur à 110%. »
« Les dettes de la SNPC envers les banques, nanties sur le pétrole, sont de 606 millions de dollars us », poursuit le rapport.




Une source gouvernementale proche du dossier qualifie de « gros mensonge  » le rapport de Global Witnees sur le Congo.
Vrai ou faux? Toujours est-il que ce sont des impedimenta qui risquent de retarder la mise en oeuvre du programme du FMI conclu avec le Congo.
Sauf changement de vitesse de dernière minute, ce programme pourrait être ressuscité après la présidentielle de 2021.

Par conséquent, c’est donc sur fonds propres, que Brazzaville devrait assurer la couverture de ses charges incompréhensibles. Qui va, le cas échéant, payer la facture? Les contribuables. Est-Ce qui explique le relèvement de l’assiette fiscale et de l’augmentation de certaines taxes et frais ? Dans le cadre de l’exécution de la nouvelle loi de finances, Le caissier judicaire et le certificat de nationalité coûtent désormais 5000 FCFA, les taxes sur les transactions financières via mobile money sont passées de 2,5 à 3,5% …