La France et le Congo s’engagent à rénover le Cfrad

0
683

L’ambassadrice de France en République du Congo, Claire Bodonyi, a fait le point d’étape, le 27 novembre, à Brazzaville auprès de la ministre de l’Industrie culturelle, touristique, artistique et des Loisirs, Lydie Pongault, sur la rénovation du Centre de formation et de recherche des arts dramatiques (Cfrad).

Les deux personnalités ont parlé de la mise à disposition des fonds dans le démarrage des travaux du Cfrad.  Claire Bodonyi a fait savoir que son pays va donner 4 millions d’euros pour rénover ce lieu mémorial. « La France fera un don de 4 millions d’euros qui sera nécessaire pour encore une fois faire revivre ce lieu qui a eu déjà de multiples vies et sur lequel nous souhaitons écrire ensemble de nombreux chapitres », a-t-elle dit, ajoutant: « Nous voulons, en accord avec le partenaire congolais, faire évoluer ce lieu avec un espace d’incubateur d’industrie culturelle et créative ».

L’ambassadrice a également fait le point du premier comité de pilotage qui s’est tenu le vendredi dernier, au cours duquel l’ancien directeur général du musée de Louvre, Jean–Luc Martinez, a apporté son expertise sur l’évolution dudit centre. 

 Le lancement des travaux nécessite, a-t-elle dit, un marché public qui obéira aux règles françaises et de libre concurrence entre les entreprises. « Je signerai ce marché et par ma signature j’engagerai ma propre responsabilité y compris pénale sur la transparence de l’offre des travaux aux entreprises », a-t-elle indiqué.

Signalons que le Cfrad et sa rénovation ont été au cœur des discussion entre les présidents Denis Sassou N’Guesso et Emmanuel Macron, sur le devoir de mémoire, lors de la visite de ce dernier en mars, en République du Congo.

La grande partie de cet édifice, rappelons le, s’était effondrée en 2018. Le Cfrad est un bâtiment historique de la capitale congolaise dans lequel le général de Gaulle a organisé la « Conférence de Brazzaville », en janvier et février 1944, et qui abritait une partie des archives historiques de l’ex- Afrique équatoriale française.