Jean Jacques Bouya accusé d’inceste sur sa propre fille par son épouse

0
3281

Le ministre Jean Jacques Bouya dit Ya Jeannot serait soupçonné d’inceste sur sa propre fille par son épouse. Elle affirme détenir plusieurs preuves de cette relation incestueuse entre son époux et sa fille, qui aurait adopté un comportement de rivalité avec elle. Père et fille voyageraient souvent lors des missions à l’étranger où leur amour se fortifie. « C’est l’une des conditions imposées dans le pacte qu’aurait signé Bouya pour demeurer au cœur du pouvoir » affirme un témoin familial.

Les bêtises sexuelles d’un homme pauvre terminent souvent très mal alors que celles d’un homme riche et puissant sont souvent avalées par les victimes. La belle-famille du ministre Jean Jacques Bouya ne supporterait plus qu’il monte sur sa propre fille, devenue de facto rivale de sa propre mère aussi.

Des scènes de ménage seraient devenus habituels entre mère et fille depuis que la deuxième aurait goutté aux délices de son père. La fille du ministre ne se gêne plus de défier sa père parfois en public et devant le père silencieux. Père et fille seraient en couple et la fille se comporterait en Mbappé donnant du réel plaisir à son papa.

Afin d’éviter des accrochages entre mère et fille, Bouya aurait fait installer sa fille dans un appartement du 16e arrondissement de Paris en France. Les amies de la fille Bouya rapportent comment elle est dépensière et des images intimes de son père auraient été vues dans son téléphone Iphone.

A sa propre mère, la fille fait savoir à chaque dispute être celle qui fait à ce que le pouvoir n’échappe à son père et de facto que le bonheur demeure dans la famille. Et que la mère devrait plutôt se taire au risque de vivre une vie de pauvre.

Au Congo, l’inceste serait une arme parait-il que de nombreux dignitaires utilisent pour perpétuer leur pouvoir. Plus tu couches avec ta propre fille, plus tu convaincs le haut sommet pour ton maintien dans les rouages. Dans une soirée dans un club d’ambiance de Brazzaville, cette fille de Bouya qui est aussi sa maîtresse aurait dépensé 2 millions de cfa.