Jean Dominique Okemba est-il sur le point de subir le même sort que Marcel Ntsourou ?

0
9510




Depuis des jours une forte rumeur court sur la prétendue interpellation et destitution du vice amirale Jean Dominique Okemba. Certains disent qu’il serait en détention dans les locaux de la DGST. On lui endosserait d’être la tête pensante d’un coup d’état avec de nombreux officiers des forces armées. C’est la même stratégie qui a conduit à l’arrestation du colonel Marcel Ntsourou après le drame du 04 Mars. Jean Dominique Okemba serait-il victime de ses propres méthodes ? Qui sont les commanditaires ?




Avant son arrestation suite au drame de Mpila, le défunt colonel Marcel Ntsourou a été plusieurs fois soupçonné de préparer un coup de force contre Sassou Nguesso.Il avait même animé un point de presse pour le démentir et pointer du doigt Jean Dominique Okemba de vouloir le noyer. La suite est connue de tous.

Ces jours-ci sur les réseaux sociaux, des valets au service des enfants Sassou Nguesso selon le clan Okemba, s’emploient à relayer des informations sur une arrestation d’Okemba, qui serait par ailleurs démis de ses fonctions. Dans le même lot ses complices, Serge Oboa et Jean François Ndenguet.

La destitution du gouvernement du ministre Dimou aurait lien direct avec ce prétendu putsh selon cette rumeur. Un conteneur bourré d’armes de guerre serait arrivé à Pointe-Noire sous le parapluie de Firmin Dimou, mais qui appartiendrait en réalité à Jean Dominique Okemba. Le général Ollesongo Ondaye aurait alerté les services de sécurité de la présidence de la république, et les résultats des auditions mèneraient vers Okemba.




Les partisans de JDO quant à eux, parlent d’une machination honteuse visant à discréditer leur protégé qui jouit d’une confiance aveugle de Denis Sassou Nguesso. A leurs yeux, JDO, par sa fidélité à Sassou a toujours été l’objet des suspicions de tout genre.

Mais en sous terrain, les langues savent que le pouvoir fait face à des luttes internes en vue de la succession. La famille de Denis Sassou Nguesso qui ne pense pas lâcher l’affaire serait en réalité à la base de toutes ses manœuvres qui devraient aboutir à écarter JDO et sa bande comme le fut Marcel Ntsourou.

Le renforcement du confinement par un couvre feu aurait un lien direct avec toutes ses tensions au sein du pouvoir. La suspension des Laisser-Passer pendant le couvre feu est un signe qui confirme cette rumeur.




Par ailleurs, les gens se demandent pourquoi le général Jean François Ndenguet, proche de JDO a renforcé sa garde. Le Congo est un pays des coups bas et un éminent marabout ouest-africain aurait confié à un enfant de Sassou Nguesso que leur père finira comme Marien Ngouabi.