Isidore Mvouba le président tricheur du parlement congolais qui a deux dates de naissance

0
1242

Né vers 1949 ( 73 ans ) Isidore Mvouba qui vient de commettre le plus gros braquage électorale à Bacongo a réduit de cinq ans son âge et est officiellement né vers 1954 ( 68 ans) toujours à Kindamba. L’équipe chargé d’apporter toutes ses modifications sur Wikpedia a pêché d’incompétence en ne pas supprimant les anciennes données. On peut retrouver facilement les deux dates de naissance de tout un président du parlement sur internent. Quelle honte !

Les tricheurs au Congo ne se gênent plus et trouvent normal que leur fraude soit même exposée sur internet. Il suffit aux présidents d’autres parlements du monde qui désirent rencontrer celui du Congo de faire un tour sur internet pour se rendre compte du manque de sérieux qui le caractérise.

Isidore Mvouba est un vieillard qui ne s’assume pas en falsifiant son âge au rabais et en trahissant l’Afrique par le décapage de la peau que Dieu lui a donnée. Le tricheur de Kindamba est l’unique président d’un parlement d’Afrique qu se décape la peau en dehors d’avoir renié les siens dont il utilise le village juste pour des besoins électoraux en faveur de ses amis de la Cuvette.

Cet homme aux différents âges est l’auteur du plus grand acte d’incivisme politique qui vient de se dérouler dans la circonscription de Bacongo où il a fait nommer son fils en piétinant toutes les lois de la république en matière électorale. Que pouvant-on attendre d’un homme qui ne vit que dans la fraude toute sa vie ?

En dehors d’avoir falsifié son âge, on apprend par un média congolais en ligne qu’il aurait aussi détourné la copine de son meilleur ami Soudanais en URSS qu’il en a fait son épouse. Isidore Mvouba ne vit que dans le faux et pour cela rêve d’être inhumé à Oyo au lieu de son village Kindamba. Pépé Tsoko Mvouba, vous avez 73 ou 68 ans ?