Guerre en Ukraine: les États-Unis préoccupés par la position de la Chine

Les États-Unis se disent profondément préoccupés par la position d’« alignement de la Chine avec la Russie. » C’est la réaction de la Maison Blanche après une rencontre en haut lieu à Rome entre Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale de Joe Biden et le plus haut responsable de la diplomatie du Parti Communiste chinois. 

La discussion entre Jake Sullivan et le chef de la diplomatie chinoise à Rome a duré sept heures. Une discussion intense et franche selon Washington mais qui n’a pas permis de faire baisser la tension. Bien au contraire : les États-Unis en ressortent avec un sentiment de profonde préoccupation selon les mots d’une source haut placée au sein de la Maison Blanche qui fait le constat d’un alignement de la Chine et de la Russie sur la question de la guerre en Ukraine.

Rien de plus n’a plus filtré sur le contenu de cette rencontre mais la veille sur les médias américains, le conseiller à la Sécurité nationale mettait Pékin en garde contre toute tentative visant à aider la Russie à compenser les sanctions économiques. Selon le renseignement américain, Moscou est au bord du défaut de paiement et aurait demandé une assistance militaire et économique à Pékin.

Selon un câble diplomatique envoyé par les États Unis à leurs alliés, la Chine serait tentée de soutenir la Russie dans sa guerre en Ukraine et ainsi de rompre son isolement sur la scène internationale. Une perspective qui fait craindre aux États Unis le retour d’une logique de bloc avec une alliance des régimes autoritaires face aux démocraties occidentales.