En 2023 , le clan Sassou a investi 378 millions sur les fesses des jeunes filles comme garçons

0
1512

Alors que le scandale Melissa Okemba a défrayé la chronique provoquant une indignation générale sans que le tristement célèbre procureur de la République Oko Ngakala ne branche, on vient d’apprendre qu’en 2023, les membres du clan Sassou confondus auraient investi quelques 378 millions sur les fesses des filles comme garçons. Cet argent a servi à gérer des maîtresses pour les hétérosexuels et des garçons pour les homosexuels.

Tout est au rouge au pays avec une souffrance qui se fait de plus en plus remarquée au sein de la population. Néanmoins le clan Sassou a eu le toupet de dépenser la somme de 378 millions cfa pour leur plaisir sexuel. Décomptant les 1,5 milliards Cfa que Melissa Okemba a donné à son époux dont le récit a indigné l’opinion nationale, les millions ont coulé à volonté dans l’oisiveté.

Des bénéficiaires de ces 378 millions après avoir livré leur corps à toutes les caprices sexuelles des donateurs en ont profité pour s’offrir des voyages à travers le monde, monter des caves ou VIPs, s’occuper des leurs proches et même pour les plus conscients se faire construire des maisons ici et là.

Selon une source ayant collaboré avec ce média, le plus surprenant est que la plus grande partie de cet argent a été destiné aux jeunes garçons qu’aux filles. Un fait qui confirme les pratiques homosexuelles par les nantis du clan Sassou.

Les plus gros distributeurs financiers sexuels ne sont pas seulement les hommes du clan, mais aussi des femmes qui entretiennent des jeunes garçons et filles. L’esprit entrepreneurial n’étant pas ancré en eux, ils préfèrent investir dans l’oisiveté.

Les étudiants ont passé toute l’année académique sans bourses par manque d’argent, les enseignants ont menacé l’État de grève toute l’année, les retraités continuent de vivre dans la précarité, mais les membres du clan Sassou se la coulent douce sexuellement dans le système « Apesa A tala té ! »