Economie : Bientôt l’implantation d’une usine de production de ciment colle dans la Zes d’Ignié

0
451

Le consortium espagnol et équato-guinéenne ‘’Binto S.a’’, spécialisée dans la fabrication de ciment colle, envisage de s’installer dans les tout prochains jours dans la Zone économique spéciale (Zes) d’Ignié, dans le département du Pool.

Cette information a été donnée par la délégation de cette société, conduite par le porteur de ce projet, M. Honorato Evita Oma, lors d’une séance de travail avec le ministre des Zones économiques spéciales et de la diversification économique, M. Emile Ouosso, le 3 novembre à Brazzaville.

A cette occasion, elle a fait la présentation technique dudit projet et du plan de financement du rapport de sa réunion tenue la veille avec la Bdeac, la Banque postale du Congo et la Bsca, les co-financeurs de ce projet.

En séjour au Congo du 1er au 5 novembre, cette délégation visitera la Zes d’Ignié avec les techniciens du ministère et ceux du Bureau de contrôle du bâtiment et des travaux publics (Bcbtp) pour faire des prélèvements de sol, en vue de l’implantation de cette usine.

«Nous avons choisi le Congo pour externaliser nos activités vers les autres pays de la sous-région, comme la République démocratique du Congo (Rdc), la République centrafricaine (Rca), l’Angola et le Cameroun», a fait savoir M. Oma.

Evoquant les raisons de ce choix, il a dit que «si nous arrivons ici pour investir, nous aurons beaucoup d’avantages comme l’a souligné le ministre, entre autres le non-paiement d’un terrain».

Pour sa part, M. Ouosso, en négociation depuis trois mois avec cette société,  s’est dit satisfait de l’aboutissement de ce projet, avant de préciser que «l’entreprise est prête. Elle sera installée rapidement dans la Zes d’Ignié».

Le Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso, veut des investissements privés directs au Congo ett les Zes ont été créées afin de servir de leviers pour industrialiser le pays, a-t-il rappelé.

La République du Congo compte quatre Zes. Dans le cadre de leur mise en œuvre, la loi prévoit plusieurs mesures pour permettre à toute entreprise qui s’y installe de bénéficier, entre autres, d’un taux zéro sur l’impôt sur les sociétés pendant dix ans, d’un taux zéro sur la Tva et d’un taux zéro pour exporter en zone Cémac, a-t-on appris.

(ACI)