DGST: décès en détention du pasteur Timothée qui avait prédit la mort de Deby et de Sassou

0
2326

Il croupissait dans les geôles de la DGST depuis le mois de Mai 2021 quelques jours après la mort du dictateur Tchadien, Idriss Deby Itno. Peu avant ce drame, le pasteur aurait obtenu un rendez-vous avec un responsable des services secrets du Congo qu’il aurait averti de l’imminence du malheur qui guettait Idriss Déby. Il n’avait pas été pris au sérieux. C’est Jean Dominique Okemba qui avait décidé de son interpellation et détention.

Dans sa prophétie livrée à ce responsable des services secrets Congolais, le pasteur Timothée O, disait avoir vu la mort de Déby par balle dans ce qui tirerait à un assassinat. Dans la foulée il voyaitdu sang se répandre dans tous les palais présidentiels d’Afrique Centrale. Pris pour un charlatan, à la recherche de l’argent des politiciens, il avait été prié de dégager et d’arrêter avec ses inepties.

Quelques jours après les obsèques à Ndjamena du Maréchal Tchadien, depuis Edou, où il faisait son deuil, Denis Sassou Nguesso, en concertation avec Jean Dominique Okemba et la cirque des féticheurs Mbochis ont analysé profondément la prophétie du pasteur Timothée et décidé de son interpellation.

Pour sa famille, le pasteur Timothée O a été assassiné par un pouvoir qu’il a pourtant averti du danger qui le guettait. «C’était un serviteur de Dieu qui recevait souvent des prophéties et son malheur a été celui de faire confiance aux services d’intelligence de son propre pays » estime sa fille Alvine O.

Rappelons que nombreux sont ces pasteurs qui ont reçu des prophéties sur le régime de Brazzaville qui n’aiment plus les révéler de peur d’être soupçonnés de collision avec les forces obscures. La dépouille du pasteur Timothée a été remise à sa famille et la veillée mortuaire se tient à Talangai.