Covid19 : ouverture d’une enquête sur la production de faux certificats de vaccination

0
688

Un réseau de producteurs de faux certificats et attestations de vaccination contre la Covid-19 a été repéré dans un vaccinodrôme de la place par le ministère de Santé le 29 octobre dernier. Selon le ministre de tutelle, Gilbert Mokoki, un vrai certificat de vaccination a été délivré à une personne non-vaccinée par les agents de santé véreux. 

Le gouvernement est à pied d’œuvre pour chercher à démanteler un réseau mafieux de personnels de santé qui trafiquent des certificats et attestations de vaccination contre la Covid-19 en République du Congo. 

C’est ce qui ressort de la session parlementaire du mardi 02 novembre dernier au Palais des congrès de Brazzaville relative à la prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour la 29e fois consécutive. 

« Nous avons appris que certains professionnels de santé vendent des pass sanitaires, d’autres les tripotent avec les outils informatiques actuels. Nous sommes en train de travailler pour mettre en place un dispositif qui devrait nous permettre d’en rattraper quelques-uns pour leur faire subir le poids de la sanction », a déclaré le ministre de la Justice, Aimé Ange Wilfrid Bininga.

La population demeure réticente à l’égard de la vaccination à la Covid-19 malgré l’annonce d’une 3e vague de contamination meurtrière traversée par notre pays. 50 décès de Covid-19 ont été enregistrés en trois semaines, soit du 1er au 23 octobre.

Le gouvernement a multiplié l’adoption de mesures contraignant à la vaccination, il a notamment été rendue obligatoire la présentation d’un certificat de vaccination pour accéder à certains espaces publics.