Brazzaville : Venus solliciter une autorisation pour une Gay Pride, plusieurs PD arrêtés

0
2327

Ces PD veulent organiser une journée Gay Pride et mettent en garde leurs maris hypocrites qui font semblant des les arrêter la journée et les fréquentent la nuit. « Le Congo n’est pas la France » a clarifié l’inspecteur de police ayant décidé de leur détention pour dépravation des mœurs.

Après une édition 2020 annulée en raison du Covid-19, la Gay Pride, autrement dit la Marche des Fiertés Lesbiennes, Gaies, Bi, Trans (LGBT), annonce son retour cet été à Paris avec une édition 2021 prévue le samedi 26 juin prochain. A Brazzaville au Congo où prédomine la culture Bantou, quelques homosexuels ont voulu se joindre à leurs collègues de France en organisant une marche et quelques festivités à la même date.

Une équipe des PD de Brazzaville s’est rendue auprès des services compétents pour solliciter une autorisation pour l’organisation d’une Gay Pride ce 21 juin dans les rues de la capitale politique et à Pointe-Noire.

Étonné de cette sollicitude et après concertation avec sa hiérarchie, l’agent en charge de réceptionner les dossiers les a rediriger vers les services de sécuriser. C’est après avoir exposé le but de leur visite que cette bande de PD a été mise aux arrêts.

De plus en plus, on compte un grand nombre d’homosexuels au Congo, et avec le chantage exercé sur la jeunesse pour obtenir un positionnement professionnel, tout va vite. Les pratiques maçonniques font croire à certains que sodomiser les jeunes garçons leur donne des pouvoirs exceptionnels.