B/ville : un colonel commissaire de police surpris dans un hôtel avec l’épouse d’un sergent

0
5542




La scène s’est déroulée avant hier à Bifouiti dans le premier arrondissement de Brazzaville Makélékélé. Dans une chambre de l’hôtel Chabair du dit quartier, situé dans la rue Matouba ( Sita Dia Tsiolo ), le commissaire Fernand Claver Nzouélé qui venait d’y accéder pour se reposer avec la femme de son subalterne, le sergent chef Chalay, responsable du poste de Mayanga, a été violenté et déshabillé après leur irruption en flagrant délit.




Depuis des semaines, plusieurs songeurs avaient alerté le sergent chef Chalay d’être cocufié par son supérieur, le colonel et commissaire Fernand Claver Nzouelé qui a en charge la sécurité de la zone sud de la capitale.

Ayant émis des doutes quant à la véracité de ses soupçons au départ, le sergent chef Chalay, a qui son épousé a juré fidélité après cette rumeur a décidé néanmoins de planifier une filature afin de s’assurer de tout.




Il ne pouvait comprendre que son épouse avec lequel ils ont un enfant d’à peine un an d’âge s’adonne à des plaisirs sexuels avec un autre homme. Mais, une fuite ayant aperçu les deux infidèles a donné toutes les informations au sergent chef sur leur présence dans cet hôtel de Bifouiti.




Humilié par son supérieur et se sachant en position de force par la détention de la raison, le sergent chef qui a été aidé par le réceptionniste pour pousser le colonel à ouvrir la porte de la chambre, n’a pas hésité à le violenter et à l’humilier. Le colonel a été déshabillé et mis à genoux entrain de répéter « voler n’est pas bon ! » comme un enfant.