Brazzaville : Que des poubelles à l’entrée du Centre de Santé Intendance, les usagers courent le risque de contracter des infections

0
1036

Si Brazzaville doit faire la chasse à la saleté et aux poubelles depuis la nuit des temps, les patients du Centre de Santé Intendance de Talangaï, dans le sixième arrondissement de la capitale congolaise, d’une saleté repoussante, ne s’attendent pas nécessairement à voir des poubelles comme des objets d’art devant leur établissement de santé. Comment un corps médical peut travailler dans ces décharges humaines sans dénoncer cette barbarie dans un pays pétrolier ? Honteux mais pas surprenant.

Jusqu’à l’alerte lancée par nos confrères de BrazzaNews, qui ont dévoilé le scandale, photo à l’appui, rien n’a été fait par Averda et rien ne bouge. Les réseaux sociaux ont fait le reste.

Cette situation des poubelles dans les quartiers de Brazzaville dure depuis des années, et s’amplifie d’années en années, résiste d’une administration à une autre. Pendant que la situation des gestionnaires de la ville s’améliore au fil du temps, celle de la ville capitale se désagrège.

Le changement à la tête de la ville charrie chaque fois de nouveaux espoirs au sein de la population, des espoirs qui se transforment rapidement en illusion le temps que les nouveaux s’installent et se rendent compte qu’ils sont désormais détenteurs du pouvoir.

Où va donc l’argent des fonctionnaires Congolais ?

Vivement que ceux qui ont la moindre parcelle d’autorité dans ce domaine trouve des solutions idoines pour régler le problème. La santé des brazzavillois en dépend.

Avec lesechos-congobrazza.com