Bipé par la mort Firmin Ayessa sur le point de confesser ses péchés

0
2757




C’est ce que rapporte son entourage ,lequel, paradoxalement ne tient à dévoiler le lieu où le vice premier ministre passerait ses derniers jours si un miracle ne se produit. Dans cette vite faire du mal et surtout hypothéquer l’avenir de toute une génération se paie très cher. Un sorcier est toujours sûr de lui tant qu’il opère et comte des victimes jusqu’à ce que la nature ne le rappelle. Firmin Ayessa qui souffrirait de plusieurs maladies mystiques sentirait la mort proche et aurait décidé de solliciter la clémence de Dieu.




L’homme a trahi son frère de Makoua Jean Marie Michel Mokoko au profit de son beau-fils Denis Sassou Nguesso. Pendant que le général J3M croupit en prison, Ayessa est bipé avec insistance par la mort. Le pacte signé avec le diable serait arrivé à terme sans option de renouvellement.

Bien qu’au départ, ses proches ont tenté de démentir la nouvelle sur son état de santé, ses absences visibles lors des conseils des ministres et autres sorties du gouvernement ont fini par lever le doute. Firmin Ayessa est bel et bien malade et gravement.




Des sources l’annoncent à l’hôpital américain de Paris et à la fois à Makoua, son village natal. Au départ, le songui songui de Brazzaville a fait circuler qu’il serait atteint du Coronavirus, un danger pour lui qui présente déjà d’autres pathologies. Mais d’autres sources beaucoup plus crédibles affirment qu’il souffrirait de plusieurs maladies mystiques.




Des guérisseurs traditionnels qui seraient à son chevet, l’ont conseillé de se confesser afin de libérer son esprit d’énormes péchés qu’il traîne. Le vice premier ministre avait accepté la lourde tâche de confier à sa fille Belinda Ayessa, la gestion du bastion des francs-maçons à Brazzaville qui est le mausolée Pierre Savorgnon Debrazza.