Ayant raté la mort (Covid-19 ), le préfet de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka durcit les restrictions

0
1428

Il aura fallu qu’il passe par là pour enfin comprendre la dangerosité du Covid-19. Le préfet de la ville de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka vient de durcir les restrictions anti Covid dans sa juridiction administration. Désormais, aucune faveur ne sera accordée à ceux qui ramènent à leur domicile les dépouilles mortelles pour un recueillement. Rappelons que Honoré Paka, vient d’être guéri de la Covid-19. Il a failli y laisser sa vie.

Si la mort pouvait aussi biper nos dirigeants pour mauvaise gestion et vol aggravé, le Congo en sortira gagnant. Atteint du Covid-19, le préfet de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka s’en est néanmoins sorti sans être évacué en France comme tant d’autres. Sous respirateur et ayant perdu presque 10 kilos, le vieux Vili que certains traitent de vilain s’est vu fermer la porte de l’enfer par Satan pour le moment.

Sa première décision après sa guérison a été l’interdiction stricte du recueillement à la maison des dépouilles mortelles avant inhumation. Cette pratique pourtant suspendue suite à la pandémie de Covid, continuait à se faire moyennant un paiement aux services de la municipalité. Désormais l’ordre a été donné à la police d’intervenir avec rigueur contre tout contrevenant.

En outre, le préfet de Pointe-Noire a demandé à son ami Bouity Viaudo de fermer le Nganda la Perle de sa maîtresse béninoise du rond point Kassai qui fonctionne normalement. Rappelons que la majorité des autorités de Pointe-Noire foulent aux pieds les mesures barrières et fréquentent jusqu’à l’aube cet espace d’ambiance. Là aussi, carte blanche a été donnée à la police d’agir.

Dans ses bimpoyilas après avoir vu la mort le caresser, Honoré Paka ne parle que de Dieu maintenant et promet ne plus entré en conflit avec qui que ce soit. Il s’est même rendu à la cathédrale pour se confesser et demander pardon à toute personne qu’il a eu à blesser. Il a même pardonné tous ceux qui le traitent de vilain à longueur de journée. La mort éduque vraiment !