Amanda, fille du ministre Jean Jacques Bouya qui a avorté 4 grossesses de son propre père

0
1917

En dehors des grands travaux de la république, le ministre Jean Jacques Bouya est aussi spécialiste des grands travaux dans sa propre famille et sa fille Amanda peut en témoigner. Elle a été enceintée 4 fois par son propre père dans cette volonté de faire des grandes choses dans la famille. Ne souhaitons pas avoir des enfants fruits de l’inceste, Amanda a été contrainte d’avorter.

La famille de la défunte épouse du ministre Jean Jacques Bouya raconte que l’une des causes qui a précipité son décès est la relation incestueuse de sa fille avec son père. Pour l’amadouer, Bouya a fait le parallélisme entre leur fortune et l’inceste. Mais, la défunte en a souffert jusqu’à sa mort.

Il n’est plus un secret que l’inceste est omniprésent dans le clan Mbochis au pouvoir au Congo. Cela serait une recommandation des loges sorcières autour desquelles a été bâtit la survie du pouvoir. On a vu comment Edgar Nguesso a été démasqué par sa propre nièce.

Pour maintenir son rôle au sein du régime où il est à la tête des grands travaux, Jean Jacques Bouya a été conseillé par son féticheur de coucher avec sa fille Amanda. Selon des témoignages concordants, le premier acte sexuel a eu lieu à Paris dans le 16e arrondissement où le ministre possède un appartement luxueux.

Depuis lors, Amanda a pris goût et est devenue la maîtresse maçonnique de son propre père qui ne lui refuse rien. Elle nage dans les millions et se permet tout à Brazzaville avec son entourage. Jalouse et furieuse, elle aurait même menacé l’une des maîtresses de son père qui est la fille de l’homme politique Malela Soba.

Jean Jacques Bouya ne rate aucune occasion d’insérer le nom de sa fille lors de ses voyages officiels en Asie. C’est le grand amour entre père et fille où les parties de sexe sont sensuelles. Amanda est jeune et sait comment ramener facilement au 7 e ciel son papa chéri.

Au total, quatre grossesses vont être arrêtées pour ne pas voir naître un enfant incestueux. Amanda est consciente de mettre en danger sa future vie de maman, mais cela est couvert par des millions qui sont en sa portée. Des véritables grands travaux que Bouya a réalisé sur sa propre fille.