A Brazzaville, il faut débourser 25000frs pour un livret

0
489

Fixée officiellement au prix de 5000 fcfa, la carte d’identité nationale coûte désormais 25000 fcfa à cause de la faiblesse de l’État qui a installé la corruption dans l’administration publique. Des policiers sensés prônés des valeurs sont ceux qui participent à cette arnaque des populations.

Dans un pays normal, tout citoyen a l’obligation d’être identifié par la délivrance d’une carte d’identité nationale. Mais au Congo, cette pièce d’identité est devenue de l’or au point de voir se développer une mafia autour de son obtention. Tout le monde sait qu’il est plus facile d’avoir un passeport qu’une carte d’identité.

Si à Pointe-Noire, les citoyens déboursent la somme de 10000 frs pour avoir un livret, à Brazzaville, il leur faut au minimum payer 25000frs aux policiers, lesquels justifient ce prix par la rareté des cartons. Une arnaque entretenue par la police au su et vu de tous sans que cela n’interpelle les responsables.