202 corps des morgues de Pointe-Noire et Brazzaville inhumés sans leurs organes

0
2378

Les organes ont été prélevés sans doute par le réseau qui s’adonne à ce trafic sur ces 202 cadavres avant d’être inhumés dans une fosse commune. Si certains corps ont été abandonnés par leurs familles pour manque d’argent, d’autres sont non identifiés. Un réseau de trafic d’organes humains opère depuis des années au Congo au su et vu des autorités.

Les congolais meurent en cascade, c’est un fait ! Que les gens ne soient pas enterrés dans les délais, c’est un chaos social ! Plus de 202 cadavres traînant dans les morgues des deux grandes villes du pays ont été enterrés amputés de certains de leurs organes.

Au total, 145 cadavres à la morgue et 57 à celle de Brazzaville ont été dépossédés de leurs organes qui alimentent le trafic mondiale et aussi l’obscurantisme locale qui a prend de l’ampleur. Un employé de la morgue de Pointe-Noire a confié à ce média que les sexes des femmes comme hommes sont beaucoup sollicités par les obscurantistes du pouvoir.

L’inhumation de ces corps s’est fait dans la nuit du 10 au 11 Juin dernier et le cortège était escorté par les forces de l’ordre. La même source s’est dite horrifiée par l’état des cadavres privés de leurs organes dont certains seraient envoyés à l’étranger pour être vendus au marché noire.