Urgent : le cortège de Nianga Mbouala bloqué sur la route du nord

0
4420




 

 

Le cortege de l’ex commandant en chef de la garde républicaine,le général Ngatsé Nianga Mbouala relevé de ses fonctions par le chef de l’État Denis Sassou Nguesso suite à la rumeur d’un coup d’état a été empêché de se rendre dans son village par les militaires.

Depuis le 5 décembre 2017,le général Norbert Dabira était en résidence surveillée,accusé de préparer un putsch contre le pouvoir de Brazzaville.Selon les communications interceptées par les services de sécurité,Dabira aurait sollicité la participation du général Ngatsé Nianga Mbouala à ce putsch.

Mais jusque là,Nianga Mbouala,bien que soupçonné ne faisait part de poursuites pour la simple raison de la division du clan sur son implication.



En le relevant de ses fonctions de commandant en chef de la garde républicaine ses ennemis au sein du pouvoir resserraient un peu plus l’étau sur lui, et sa probable détention n’était ou n’est toujours pas exclue.

Mais un arrangement familial en présence des notables à Oyo avait calmé les ardeurs de ses détracteurs qui ne rêvent que le voir entre les quatre murs.

Après sa passation de service avec son successeur,le colonel Gervais Akouangé, Nianga Mbouala a décidé de prendre un temps de réflexion et repos au village dans les plateaux Mbochis.

Pour ce faire,il a pris soin d’en alerter le haut commandement militaire et la présidence de la république afin d’éviter toute mauvaise interprétation. Mais le cortège formé de quelques de ses éléments qui le précédait a été bloqué au niveau d’Igné à la sortie de Brazzaville par les éléments de Jean Dominique Okemba et Jean François Ndenguet, qui par ce geste, ont voulu envoyer des signaux de leur suprématie à Nianga Mbouala.

Alerté au téléphone,Samuel Nianga Mbouala a demandé à ses hommes de garder leur calme et de supporter toutes les humiliations. Après des heures de négociations entre le chef d’état major des FAC le général Blanchard Okoi et Jean Dominique Okemba,le cortège de Nianga Mbouala a pu poursuivre sa route.



LEAVE A REPLY