Un député du PCT fait un don de « Ngola » médiatisé aux chômeurs de Mikalou

0
1170




Au Congo, les hommes politiques n’ont plus grand-chose à proposer à la jeunesse, laquelle s’est depuis conformée aussi au blocage intellectuel de ses derniers. Les vieux du PCT ont compris depuis que les jeunes congolais se sont réfugiés dans l’oisiveté, d’où le maintien à la baisse des prix de bière et la prolifération des débits de boisson et hôtels de passe. A Mikalou, le député Faustin Elenga, n’a pas mieux trouver que ramener la presse pour couvrir son don de jeu de NGOLA aux chômeurs de sa circonscription.

« Au lieu de passer votre temps à insulter le pouvoir, je vous remets ces jeux de Ngola pour vous distraire et tuer vos journées alors que nous, continuons à piller le pays ». C’est sans doute ce que devrait penser le député Faustin Elenga, lors de la remise de son don.




Le plus ridicule est aussi la réaction de ses jeunes qui ont pris la peine de bénir par le vin local ce don. Le Congo est tombé bas et ce n’est plus un secret pour personne, mais de là à humilier les jeunes à ce point !

Alors que sous d’autres cieux, les hommes politiques se préoccupent plus à trouver des occupations professionnelles aux jeunes, au Congo, on rêve de les maintenir dans le chômage et les venir de temps à autre en aide après évidement les avoir fait balader.

Faustin Elenga ignore-t-il que les passes temps favori des chômeurs sont les jeux de carte, ngola, dame etc ? Au lieu de chercher à sortir les jeunes de cette dépendance, il les y encourage.




Le rôle d’un député au Congo a été réduit exclusivement à la culture du don en faveur de leurs mandants. Au parlement, on ne les entend jamais pendant toute la législature et leur présence consiste juste à approuver les lois sans contre proposition. Sassou Nguesso a vraiment rendu tout le monde inutile au Congo