Paris : décédé sur son lieu de travail, un congolais abandonné par sa propre femme

0
10410




Sa femme qui était en partance pour Perpignan au sud de la France, n’a pas renoncé à son voyage après que son mari lui ai annoncé avoir été victime d’un malaise à son lieu de travail. Le Congolais a rendu l’âme trois jours après son hospitalisation assisté de sa première ex femme avec laquelle, il maintenait une relation amicale. L’actuelle femme qui est toujours à Perpignan n’a pas réagit du décès de son homme.




En France, les relations amoureuses ne sont plus basées sur la sincérité, complémentarité, l’amour sincère, mais juste sur les intérêts mutuels. Rares sont les femmes qui se mettent en couple avec un homme sans papiers et beaucoup sont aussi les hommes qui sont à la chasse des femmes seules ayant une maison.

Le cas de ce Congolais décédé et abandonné par celle avec laquelle il passait des nuits en est un exemple parfait. Après la séparation amicale avec la mère de ses enfants pour incompatibilité d’humeurs, il a refait sa vie avec une autre Congolaise connue sur la place de Paris. L’homme croyait avoir trouvé l’amour, mais au vu des faits, ce n’était qu’un amour de façade.




Victime d’un malaise à son lieu de travail, le Congolais a pris soin d’avertir celle qu’il croyait être sa femme et qui avait prévu un voyage à Perpignan au sud de la France. Il semblerait que la femme n’a pas pris au sérieux l’état de santé de son mari, pensant à une scène de jalousie pour renoncer à son voyage.




Elle a donc pris son train pour le sud de la France sans broncher malgré l’intervention du médecin de l’hôpital où était interné son mari. Se sentant abandonné, le Congolais a été contraint de faire recours à son ex femme et mère de ses enfants. Cette dernière n’a pas hésité à assister le père de ses enfants les trois jours ayant précédé son décès. L’autre est toujours à Perpignan.