Le pasteur Ntumi regrette s’être rebellé pour des Congolais qu’il traite de conformistes et peureux

0
2189

Désormais en paix avec l’État Congolais, le pasteur Ntumi n’osera plus jamais prendre ses armes et mettre en péril la vie des habitants du Pool. Selon son entourage, le fameux rebelle regrette s’être rebellé pour un peuple aussi inconscient que peureux et préfère profiter de la vie comme tout bon Congolais.

Frédéric Binstamou a compris bien que tard qu’il ne faut jamais se sacrifier pour les Congolais qui se sont adaptés à la souffrance et tyrannie. Les Cas Mokoko et Okombi lui ont ouvert les yeux, ainsi que la masse qui remplissait les meetings du candidat Sassou lors de la compagne présidentielle de mars 2021.

Dans l’entourage du pasteur Ntumi, on affirme que le général Mokoko se retrouve aujourd’hui seul en prison pour un peuple qu’il voulait libérer et qui se fout de lui. Le coup d’État en Guinée du colonel Doumbouya a été précipité par la rumeur de son arrestation par le pouvoir d’Alpha Condé. Le silence des Congolais face à la situation de Mokoko et Okombi ont fait comprendre à Ntumi qu’il ne faut jamais risquer sa vie pour ce peuple.

Dans le département du Pool qu’il disait protéger contre la méchanceté de Sassou, Ntumi est hait par la population qui ne lui reconnaît même pas être un des leurs. « C’est un zairois ce Ntumi, demander-le de vous montrer son village ici dans le Pool ! Il n’en a pas ! » confie un habitant de Mindouli.

Sur la route nationale 1, entre Mindouli et Mayama, on peut apprécier le domaine que Ntumi vient dacquérir et où des bâtiments sortent des terres. « A quoi continuer à embêter Sassou si on peut jouir ensemble des avantages du pouvoir ? » lance un proche du pasteur.