Le budget de l’Etat exercice 2022 revu à la hausse

0
412

Le Conseil des Ministres a approuvé le 13 juillet dernier le projet de loi de finances rectificative pour l’année 2022. Ainsi le budget de l’Etat réajusté, au titre de l’année 2022, est arrêté en recettes à la somme de 2825 milliards de francs CFA et en dépenses à la somme de 2049 milliards de FCFA

Le budget de l’État exercice 2022 a été réajusté dans la perspective de soutenir la reprise et renforcer la résilience de l’économie. Fixé à 1925 milliards FCFA l’an dernier, il passe à 2825 milliards soit une augmentation de 46%.

« La situation favorable des cours des prix des matières premières, et les crises alimentaire et énergétique mondiales sévères qui fragilisent le pays, consécutivement au conflit russo-ukrainien, ont conduit le Gouvernement à réviser les hypothèses budgétaires initiales et à proposer des mesures vigoureuses de résilience de l’économie nationale », indique le compte-rendu du Conseil des ministres.

Les révisions devraient ainsi permettre au Gouvernement de poursuivre la mise en œuvre des mesures ciblées de politique budgétaire qui portent sur l’efficacité du recouvrement et la sécurisation des recettes publiques ; la rationalisation de la dépense publique ainsi que la maîtrise de la dette.

Concernant les dépenses, le budget de l’État réajusté est arrêté à la somme de 2049 milliards FCFA, soit un excédent budgétaire d’environ 775,8 milliards FCFA. Le déficit est estimé à plus de 1183 milliards FCFA.

Ces modifications intègrent les mesures incitatives d’accompagnement des acteurs des filières agro-pastorales et halieutiques, ainsi que la promotion d’une politique de substitution des importations par une offre locale, en vue de juguler les effets induits de la crise alimentaire mondiale sur les prix des produits alimentaires de base.

Le projet de loi de finances rectificative pour l’année 2022 a été présenté par le gouvernement ce mardi 19 juillet 2022 à l’hémicycle du Sénat pour examen et adoption.