La partie sud de la Corniche de Brazzaville menacée par une érosion

0
1939

Ce mercredi 25 janvier, une délégation conduite par le maire de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba s’est rendue au sud de la Corniche pour évaluer les dégâts causés par une érosion qui progresse à pas de géant à proximité de cette infrastructure routière. 

Cet énième cas d’érosion à Brazzaville a poussé le président du Conseil municipal et départemental de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba à se rendre sur les lieux du sinistre accompagné du délégué général aux Grands travaux, Oscar Otoka.

Il ressort de cette visite qu’un cratère s’est formé derrière une barrière de la Corniche sud de Brazzaville, à moins un kilomètre après la case De Gaulle, a indiqué le délégué général aux Grands travaux. 

Selon lui, le talus de la Corniche est exposé à une pointe d’érosion provoquée par une catastrophe naturelle.

« Il s’agit d’un glissement de terrain à la suite naturellement des pluies diluviennes. Il faut donc tout de suite une solution d’urgence. La solution technique sera trouvée. La solution financière quant à elle sera trouvée par les autorités », a-t-il déclaré. 

Notons que la ville de Brazzaville a été à plusieurs endroits sinistrée au cours de ces dernières semaines à la suite des pluies diluviennes. La mobilisation de la Corniche, bien que louable, serait souhaitable sur l’ensemble des sites touchés par le phénomène d’érosion.