La guerre des ministres du gouvernement Collinet Makosso

Depuis la fuite, sur les réseaux sociaux, d’une fiche confidentielle adressée par Doukaga au premier ministre, Anatole Collinet Makosso, sur « l’ « état circonstancié de la passation de service entre la ministre du tourisme sortante et entrante », Arlette Soudan Nonault, accusée à tort ou à raison, par sa collègue, ne s’en laisse pas conter. Le comble est que, par Facebook interposé, les deux ministres se lancent des « bouakelas »(provocations, en français).

Un jour pair, Arlette Soudan Nonault, ministre du développement durable et de l’environnement, en réponse aux accusations portées contre elle par sa successeuse(selon Robert) au ministère du tourisme et des loisirs, se fend d’une citation empruntée à Raymond Barre: » je préfère être impopulaire d’irresponsable ».

Un économiste et homme politique Français qui a marqué son passage à Bercy, puis Matignon. Son image reste quelque peu écornée par la dissimulation de sa fortune en Suisse. Du bon et moins bon pour tout dire. Sur la photo d’illustration, Arlette Soudan, d’un air sérieux, montre qu’elle est déjà en plein exercice de ses nouvelles fonctions qui cadrent avec la protection de l’environnement.

Un jour impair, Hermela Destinée Doukaga, nouvelle ministre du tourisme et loisirs, y répond en faisant ressusciter une photo prise en compagnie de son chat. Aïe! Que symbolise bien cet animal domestique, mammifère carnivore qui appartient à la classe des félins?

Le chat est un animal à la personnalité forte. Relativement indépendant, il apprécie les caresses et la présence de ses maîtres. La routine le rassure et le repos lui est indispensable. Très intelligent, il aime le jeu, mais il sait également défendre farouchement son territoire lorsqu’il en ressent le besoin. Tout un message. Il est, peut-être, temps que le premier ministre, Anatole Collinet Makosso, signe la fin ce match aux prolongations élastiques et ennuyeuses sur les réseaux sociaux.