La France annule le titre de séjour du général Norbert Dabira

0
2420

Condamné à cinq ans de prison ferme pour atteinte à la sécurité intérieure de l’État, le général Norbert Dabira vient aussi de perdre son titre de séjour en France. La sous-préfecture de Torcy en Seine- et- Marne vient de décider de ne pas renouveler son titre de séjour et de l’annuler définitivement. Norbert Dabira devrait être libéré avant la fin de cette année 2022.

Depuis la maison d’arrêt de Brazzaville où il purge sa peine de 5ans, le général Norbert Dabira a tenté à travers son avocat français de renouveler son titre de séjour dont la procédure était en suspension depuis son arrestation suite à un mandat lancé contre lui dans le cadre des disparus du Beach de Brazzaville.

On se souviendra qu’en août 2013, le général de division Norbert Dabira ne s’attendait sûrement pas à subir ce contretemps. Dans la matinée de jeudi 22 août, alors qu’il était de passage dans la région parisienne où il possède une maison de campagne, l’officier congolais se rend à la sous-préfecture de Torcy (Seine-et-Marne) pour régulariser son titre de séjour en France. Imprudence ou certitude de la protection que lui confère son passeport diplomatique ? Toujours est-il que les policiers l’interpellent immédiatement, en vertu d’un mandat d’arrêt international délivré en 2004 dans le cadre de l’affaire des « disparus du Beach », avant de le transférer au tribunal de grande instance de Paris.

La sous-préfecture de Torcy a alors mis une pause à la procédure du renouvellement du titre de séjour de Norbert Dabira en attendant que la justice tranche sur son cas. Mais en 2018, il était condamné à 5 ans de prison au Congo pour tentative de putsch.

Le Général Norbert Dabira envisage de s’installer en France après sa libération et vivre loin de la dictature de son clan au pouvoir à Brazzaville. Avec l’annulation de son titre de séjour, il lui faudra faire une demande de visa comme tout immigré, vu que son passeport diplomatique lui a été aussi retiré.