Kintélé : le pasteur Ondongo dans le coma en entamant son 4e coup sur une sœur en Christ

0
2669
Le pasteur Isaac Ondongo de l’église des « derniers temps » est entre la vie et la mort à cause de son pitain. Au lieu de suivre à la lettre les écritures saintes qu’il prêche, ses yeux n’étaient braqués que sur les sœurs en Christ de son assemblée. C’est sur l’une d’elles au nom de sœur Rachel qu’il a eu un malaise alors qu’il entamait son quatrième coup. Une triste nouvelle diversement interprétée par ses fidèles.
Au Congo, même ceux qui sont sensés montrer l’exemple tombent facilement dans la bêtise. Les autorités politiques qui instaurent des restrictions sont les premières à les enfreindre, donnant l’occasion aux populations d’aller dans la même direction.
A Kintélé, le pasteur évangélique Isaac Ondongo est dans le coma pour avoir tenté d’aller au delà de sa libido sur une sœur en Christ. Soupçonné de sortir avec plusieurs membres féminins de son église, il a toujours nié traitant de jaloux ses accusateurs.
Dans la nuit du dimanche 19 après le culte, il s’est rendu au domicile d’une fidèle de son église avec laquelle, il entretenait une relation sentimentale. Et c’est vers minuit que cette sœur a demandé secours à ses voisins après avoir remarqué que son pasteur était victime d’un malaise.
Selon son témoignage, le pasteur Isaac était décidé cette nuit à l’emmener au 7e ciel. Après l’avoir servi un bon plat de trois pièces au vin rouge, ils sont allés se reposer dans la chambre. Le pasteur aurait fait ses trois coups sans problème et entamait son quatrième, où le malheur l’a surpris.
Toujours dans ses explications, la sœur Rachel affirme avoir demandé au pasteur de se reposer un peu et d’attendre vers 3 heures du matin pour continuer, mais il a refusé sans doute emporter par le pitain.
C’est dans la recherche de ce quatrième fatidique coup, que le pasteur sera victime d’un malaise sur la sœur. Venus au secours, les voisins ont ramené d’abord le pasteur dans un cabinet médical du quartier avant de se diriger au flambant nouvel hôpital de Nkombo. Finalement, ils ont fini au CHU où ce pasteur lutte contre la mort pour ne pas être un cadeau de Noël du diable.