France : mis en examen, Lucien Ebata soupçonné de transférer 354 millions euros des Caraïbes à Dubaï

0
2135

Mis en examen en Octobre 2021 par un juge d’instruction du parquet national financier de Paris pour corruption active, blanchissement d’argent et manquement à l’obligation de capitaux, le conseiller de Denis Sassou Nguesso, Lucien Ebata s’enfonce un peu plus. Il serait soupçonné d’un transfert d’un montant de 354 millions euros de ses comptes offshore des Caraïbes à ceux de Dubaï.

Les transactions financières détectées ont eu lieu entre Décembre 2021 et Janvier 2022 selon le service de tracking financier européen. Des comptes appartenant à Lucien Ebata dans les Îles Caïmans et Vierges ont reçu l’ordre de transférer à Dubaï des sommes d’argent allant jusqu’à 354 millions euros dans trois banques offshore différentes des Émirats.

Un transfert de 50 millions euros a atterri dans un compte appartenant à la société Orion Oil dont Lucien Ebata est le PDG. Une maladresse qui profite aux enquêteurs français qui sont convaincus de sa culpabilité.

Si dans le clan Sassou, Lucien Ebata est considéré comme un modèle de réussite et un grand homme d’affaires, en France et pour une bonne partie de l’opinion Congolaise, ce n’est qu’un délinquant financier qui profite de sa proximité avec le pouvoir de Brazzaville. Son group de trading Orion Oil a été toujours été mêlé à des pratiques douteuses et plusieurs fronts judiciaires contre lui sont ouvert en France et Suisse.

« Comment un homme de sa tranche se sachant sous contrôle judiciaire en France et surveillé peut-il s’entêter sur les mêmes faits qui lui sont reprochés ? » se demande un acteur de la société civile Congolaise de France. Les voleurs au Congo ont cette capacité de perdre la raison facilement en se croyant le centre du monde.