Délestages : déjà appauvries par Sassou, les populations perdent leurs provisions au congélateur

0
1394

Nombreux sont les citoyens qui se plaignent des agissements anti social de la société d’électricité E2C qui a pour conséquence la perte de leurs provisions. Des coupures de courant qui font parfois deux semaines non seulement endommagent des appareils électroménagers, mais abîment les aliments au frais.

C’est grâce à la bonne volonté du chef de l’État que les citoyens vivant au Congo subissent de plein fouet les coupures intempestives de courant. Il ne se passe jamais une semaine pleine sans que le phénomène Adou Danga n’agisse et prive les populations de cet élément pour vital dans leur quotidien.

C’est cet homme incapable de fournir de l’électricité aux deux grandes villes du pays après 40 ans au pouvoir qui prononce des discours à la con devant les députés sur son soi-disant amour du pays. Sa plus grande réussite est le changement de la couleur de sa peau et l’enrichissement de son clan.

Des aliments abîmés des clients d’E2C les rendent un peu plus pauvres et ils sont obligés de revoir leur budget mensuel. Entre temps, cette société ne présente jamais des excuses pour tous ces désagréments. Dans une société normale, les appareils endommagés par les retours incontrôlés du courant sont dédommagés sauf au Congo, où on envoie balader les clients.

Des familles entières subissent la famine pour avoir perdu leurs provisions à cause de l’incompétence d’un homme qui passe son temps à danser les chansons traditionnelles au lieu de s’atteler à son travail.