Congoflix : Bouya déclare un patrimoine de 262 millions, Silou (80 millions), Mabiala (50 millions) et Collinet ( 45 millions)

0
2777

Un court métrage très mal écrit par son réalisateur et mal interprété par les acteurs, c’est le spectacle servi aux Congolais par le gouvernement et la cour suprême le lundi 25 Octobre au palais de justice. Dans son obsession à mieux faire, Collinet Makosso a trébuché, oubliant parfois être à la merci du cartel de l’Alima qui lui dicte la ligne de conduite. Des indiscrétions de la déclaration de patrimoine des membres du gouvernement font tellement rire que même un bébé de deux mois en doute.

Ils ont défilé un à un jurant à l’honneur devant les membres de la cour suprême pour faire la déclaration de leur patrimoine, du reste mal acquis. Les secrets du patrimoine déclaré des ministres sortent déjà un à un dans un pays ou le songui songui est l’art suprême. On raconte que les propres magistrats ont tellement rigolé en lisant qu’ils ont traités de comédiens les ministres.

Il en ressort que le premier ministre, cousin de la première dame et dans la mangeoire depuis des années ne dispose que de 45 millions cfa en banque, trois biens immobiliers et un domaine dans son Kouilou natal. Une vraie insulte à l’intelligence.

Si en privé il se vante d’être milliardaire, le ministre Pierre Mabiala n’a reconnu qu’une petite fortune de 50 millions cfa, deux hectares dans le Niari et 4 villas. Une vraie insulte au peuple à l’image de son collègue Claude Silou dont les milliards en abondance pourtant n’offusquent plus ses propres parents.

Mais le plus comique est de lire la déclaration du veuf Jean Jacques Bouya, l’un des plus grands voleurs du Congo, l’homme des règles de l’art, le prince de Tchikapika. Il ressort de celle-ci qu’il n’a qu’une fortune de 400.000 euros ( 262 millions cfa ). « Ah ! Bouya…Lokuta eznga soni ! »