Une fille de 22 ans accuse le ministre Raymond Mboulou de 11 avortements

0
1685

Connu pour être un pédophile, le ministre Raymond Mboulou qui s’apprête à perpétrer une fois de plus la fraude électorale est dans la tourmente suite aux accusations d’une fille de 22 ans qu’il aurait forcé à avorter 11 fois.

Elle s’appelle Sonia et maintient une relation amoureuse avec le septuagénaire Raymond Mboulou depuis qu’elle a 19 ans. Aujourd’hui mis à côté par le ministre, elle réclame un dédommagement pour les 11 avortements qu’il lui a fait subir.

Sonia de 22 ans raconte que son ex Mboulou de 70 ans est un ennemi juré des préservatifs qui se fou toujours de la mauvaise période de ses petites. Et chaque fois qu’elle déclarait avoir des retards, Mboulou l’obligeait d’avorter tout en la menaçant de ne pas tenter de garder la grossesse.

Pendant les trois ans de la relation Sonia reconnaît néanmoins n’avoir manqué de rien bien que son vœu a toujours été celui d’avoir un enfant avec son pépé Mboulou. Le ministre aurait décidé selon elle d’arrêter la relation au motif qu’il ne se sentait plus à l’aise avec elle et l’aurait bloqué sur whatsapp. Sonia garde encore toutes les conversations avec Raymond Mboulou et demande juste réparation pour tous les avortements causés qui peuvent nuire à sa vie de couple dans le futur.