Très malade et incapable de marcher, Sassou aurait passé 10 jours à Kingoué (Mouyondzi) chez un guérisseur

0
5354

Celui qui aime bien les apparitions publiques avait disparu un bon moment de la circulation et le a rumeur a circulé dans les milieux de Brazzaville sur son état de santé.On apprend qu’en réalité, Denis Sassou Nguesso s’était réfugié dans le district de Kingoué à Mouyondzi afin de bénéficier des services d’un grand guérisseur Téké de cette localité. C’est le meme guérisseur qui trairait à l’époque l’ancien président Gabonais Omar Bongo Ondimba. Sassou y aurait passé 10 jours.

Il est reconnu aux tradipraticiens du Grand Mouyondzi leur maîtrise sur tous les maux en relation avec les jambes, pieds. Denis Sassou Nguesso qui souffre depuis d’un problème avec sa jambe droite aurait pris la résolution de se rendre à Kingoué dans le Grand Mouyondzi se faire soigner.

C’est dans le Grand Mouyondzi que le défunt policier Zulu Bad avait tenté de sauver sa peau en vain à cause de la rancune du vieux Beembé dont il avait tué le fils. Accompagné par une délégation très réduite, Denis Sassou Nguesso aurait fait la route jusqu’à Kingoué très discrètement où il aurait pris aussi ses quartiers.

C’est dans une case naturelle sans luxe apparent que le chef de l’État aurait passé son séjour dans cette localité où con-vivent Beembé, Lali et Téké. Chaque jour, il était dans les mains du fameux guérisseur qui lui appliquait des traitements traditionnels.

Si la première phase consistait à masser sa jambe avec des plantes traditionnelles, la deuxième a consisté à faire des marches dans le beau paysage de Kingoué pour fortifier la dite jambe et palier aux douleurs incessantes.

Denis Sassou Nguesso est sans doute l’un des chefs d’État qui croient le plus à la médecine traditionnelle africaine. Le guérisseur de Kingoué est le seul à ce jour avoir réussi à calmer les douleurs atroces causées par le mal dont souffre le chef de l’État Congolais.