Si le Coronavirus est arrivé à Brazzaville, ce n’est pas à Oyo que tu es en sécurité Sassou ( 76 ans)

0
1902




Le Coronavirus tue sans pité les vieux dont Sassou Nguesso fait partie et la majorité de ses ministres. Lui, qui se croit un caïd se cache depuis dans son village natal Edou près d’Oyo et s’est bunkerisé. Denis Sassou Nguesso est conscient qu’à la moindre contamination, les congolais vont chanter :« aurevoir ! Aurevoir ! Aurevoir Sassou mboté ya suka ! »

Denis Sassou Nguesso s’est bunkerisé dans son village Edou au nord du Congo pour éviter d’être atteint du coronavirus, qui n’a pas de pitié pour des personnes âgées truffées de pathologies. Le vieux Nyongologue qui souffre d’un cancer de la prostate sait qu’en cas de contamination, il va mourir a pris des mesures drastiques autour de lui.




Il a exigé des tests de Covid-19 à tous ses proches,y compris sa femme Antou et ses enfants. Au téléphone, il aurait reproché à Clément Mouamba de l’avoir approché, une fois au courant du cas de son conseiller déclaré positif. Denis Sassou Nguesso a peur de la mort.

Dans cette vie, malgré tout le mal qu’on fait aux autres, Dieu demeurera toujours aux côtés des victimes. A défaut d’être chassé par voie des urnes, le Coronavirus aura peut-être raison du plus sanguinaire dictateur d’Afrique centrale.




Ayant au début pour épicentre la Chine, le Coronavirus est arrivé sans difficultés en Europe où l’Italie a pris la place principale. Depuis quelques jours, le coronavirus sauveur est à Brazzaville et inéluctablement arrivera à Oyo.

Les militaires de la sécurité présidentielle composée essentiellement des Mbochis sont de véritables songeurs en relayant la peur de Denis Sassou Nguesso. Tous s’étonnent de l’état actuel de leur chef face à ce virus. «  Sassou a plus peur du coronavirus que de ses opposants » confie un haut gradé de la DGSP.