Scandale : femmes et enfants des autorités ont des cartes de crédit illimitées rattachées au compte du Trésor Public

0
1384

Selon plusieurs sources, ces femmes et enfants de quelques ministres, généraux et proches du clan Sassou détenteurs des cartes DAB et Visa continues d’effectuer tranquillement des retraits et achats. L’une des filles de Jean Jacques Bouya aurait dépensé dans les boutiques des Champs Élysées à Paris quelques 22.000 Euros.

« L’idéal serait que le Trésor Public demande à toutes les banques où sont domiciliés ces comptes de désactiver ces cartes DAB personnalisés et même internationales ( Visa, Mastercard) qui y sont reliées ». estime un agent du Trésor Public.

Alors que le pays traverse une crise économique sans précédent ayant paupérisé une grande partie de sa population, des familles proches du pouvoir continuent de vivre dans l’ostentatoire sur le dos des deniers publics. Certains ministres et cadres proches du clan Sassou ont fait profiter à leurs épouses et enfants des cartes de crédit débitées directement sur les différents comptes que détient le Trésor Public dans les banques du pays.
Des millions du Trésor Public qui devraient servir dans le social des Congolais sont dépensés dans les magasins luxueux, hôtels et restaurants de Dubaï, Paris etc. Des enfants et épouses des ministres ont fait surtout de Dubaï leur destination de rêve. La fille d’un proche du président de la république a voyagé dans ce pays du moyen orient avec six de ses copines grâce à ces cartes de crédit.
Les dépenses mensuelles de ces cartes illimitées avoisinent selon une source du Trésor Public près d’un million d’Euros.