P/Noire-Covid:Ravsi sensibilise la communauté chrétienne de Makayabou à la maladie

0
766




Le Réseau des acteurs du volontariat et de la solidarité internationale au Congo (Ravsi) a organisé, le 31 août à Makayabou, un focus avec les représentants des églises membres du Conseil supérieur des églises de reveil du Congo (Coserco) en présence du pasteur Célestin Ngafoula, président communal du Coserco Mongo Mpoukou avec la collaboration de Brice Sanctifie Loemba, vice-président départemental du Coserco Kouilou-Pointe-Noire.



Afin de  répondre aux directives édictées par les autorités du pays demandant à chaque acteur ou organisation de la société civile de s’impliquer dans la riposte contre la pandémie du coronavirus, Ravsi a décidé d’organiser une sensibilisation de masse à travers la ville. Réunis au sein du Coserco, les représentants des églises de Réveil de l’arrondissement 5 Mongo Mpoukou ont été édifiés sur le coronavirus au terme des échanges axés sur la sensibilisation contre la Covid-19. Psychologue et vice coordonnateur de Ravsi, Mack Genchell a exposé sur la situation actuelle de l’épidémie, les données épidémiologiques, les modes de contamination, les signes cliniques et l’impact psychologique. De son côté,  Rufin Mafouta, coordonnateur de Ravsi a développé le thème l’impact socio-économique de la pandémie et conseils tandis que Bernard Tchibinda Ndjmbi, responsable communication Ravsi a entretenu l’assistance sur les mesures de prévention contre la Covid-19.




En développant son thème, Mack Genchell a axé son intervention sur les stratégies et domaines d’intervention de la riposte suivant les directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Huit domaines ont été répertoriés par l’organisation onusienne pour aider les pays à faire face à la riposte, a-t-il dit. Ces domaines permettent de garantir la multi sectorialité de la riposte et d’assurer une véritable coordination face au Covid-19. La coordination, la surveillance épidémiologique et les points d’entrée, la prévention et le contrôle des infestions, la prise en charge globale, la communication sur les risques et l’engagement communautaire, le respect des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires sont pour l’instant la seule garantie pour éviter la maladie, a-t-il conclu. La pandémie du coronavirus a  entrainé de nombreux bouleversements sociaux et économiques, a reconnu Rufin Mafouta en ouvrant le thème sur l’impact socio-économique de la pandémie.  Selon lui, la maladie a apporté des incidences aussi bien négatives que positives dans la société. Un univers social contraint à adopter un nouveau mode de vie et une nouvelle culture, loin des habitudes d’antan. Intervenant sur les mesures de prévention contre la Covid-19, Bernard Tchibinda Ndjimbi a plaidé pour la prière qui doit aussi désormais accompagner chaque citoyen face à cette situation imprévisible en souhaitant que l’Eternel puisse illuminer les chercheurs afin qu’ils trouvent un remède approprié.




Ravi des échanges avec Ravsi sur le covid 19, Pasteur Célestin Ngafoula a déclaré « On se réjouit de cette initiative prise par Ravsi même si on aurait voulu plus de participants pour écouter les différents thèmes développés. Le respect de la distanciation sociale ne l’a pas permis. Qu’à cela ne tienne, nous avons été  édifiés sur la pandémie et allons servir de relais à ceux qui n’étaient pas présents. La collaboration va continuer avec Ravsi pour mettre en œuvre les autres aspects mis à notre disposition pour le bien de nos fidèles ».

D’autres focus vont se poursuivre dans la ville pour édifier encore la population, a conclu le coordonnateur de  Ravsi avant de remettre les flyers et autres gadgets utiles pour la sensibilisation de la population.

Signalons que le  Réseau des acteurs du volontariat et de solidarité internationale (RAVSI) est une plateforme des associations qui s’inscrit dans une démarche de valorisation du volontariat à travers les actions des différents membres et propose la formalisation de leurs relations par la signature d’une « Charte de la plateforme » et la construction d’un discours commun, en s’appuyant sur l’esprit d’intérêt général, associatif et du volontariat et ce, avec l’appui de France Volontaires.