Paris : un vieux congolais dit« fwa ku mputu» dans le coma, il a surpris son fils avec un blanc dans le lit

0
1627

Le vieux Mujos qui aime bien se faire appeler « Fwa ku Mputu » ne pouvait s’imaginer que son unique fils était un pédé tout fait. C’est au retour d’une promenade qu’il a eu la malchance de le surprendre dans sa chambre avec un blanc en pleine action. Il a fait un malaise et est plongé dans le coma à l’hôpital intercommunal de Villeneuve St Georges dans le 94.

Fervent croyant et pratiquant, le vieux Mujos, un congolais arrivé en France il y a 30 ans mène une vie saine loin des milieux toxiques africains. Avec sa femme de Kinshasa, ils ont eu quatre enfants dont trois filles et un seul garçon, l’aîné.

Contrairement à la majorité des parents Congolais, le vieux Mujos a épargné l’argent des allocations de ses enfants pour assurer leurs études universitaires et son fils aîné âgé aujourd’hui à 24 ans a eu une brillante carrière universitaire bien qu’il traîne toujours dans les Intérims à cause du racisme.

Son épouse qui ne se dit pas surprise de l’orientation sexuelle de son fils, est néanmoins déçue. « Depuis que mon fils est majeure, il nous a jamais présenté une petite amie et on croyait tous qu’il tenait d’abord à ses études!». Chaque dimanche le vieux Mujos a toujours assisté avec ses enfants à la messe à l’église dans leur ville.

Comme on dit souvent, on fait des enfants mais on ne peut les télé-diriger et la société dans laquelle ils vivent influence facilement leur orientation sexuelle. Aujourd’hui, le vieux Mujos qui est un vrai africain nationaliste se débat entre la vie et la mort à cause de son propre fils.

Ce fils qui est homosexuel, entretenait une relation sentimentale avec un blanc et c’est sans doute ce qui a énervé le vieux Mujos.