Paris redoute une disparition inopinée de Denis Sassou Nguesso

0
5856

Quand il est rentré de la Suisse après des semaines de remises en forme sanitaire, Denis Sassou Nguesso cachait à son entourage les véritables résultats de son bilan de santé. La France qui a toujours infiltré les présidences de son pré-carré en Afrique redoute désormais d’une mort inopinée du chef de l’état congolais qui pourrait bouleverser toute la donne dans la sous région. Différents scénarios sont évoqués dont celui d’un retrait volontaire au profil d’un dauphin de consensus.

A Conakry, c’est après son retour du Maroc que les proches d’Alpha Condé ont compris que l’octogénaire ne jouissait plus d’une bonne santé et le rapport des médecins était bien précis. C’est l’une des raisons qui ont poussé son entourage à ne pas s’opposer au coup d’État de Mamadi Doumbouya.

Tous les rapports top secret parvenus à l’Élysée sur l’état de santé de Denis Sassou Nguesso sont alarmants. En propulsant sur le devant de la scène son fils Kiki, Sassou tente de rassurer ses partenaires sur la continuité du système. Mais un décès inopiné pourrait évidement déclencher la guerre du clan avec l’irruption d’une cellule dormante comme ce fut le cas avec Lansana Conté.

Les conseillers français de Sassou Nguesso sont ceux qui lui ont conseillé de désarmer l’armée nationale au profit de sa garde présidentielle comme au Togo. Les derniers mouvements dans les forces armées ont laissé un goût amère parmi la troupe qui a toujours souhaité vivre loin de la politique.

Depuis qu’il a fait son entrée au gouvernement, Denis Christel Sassou Nguesso semble se comporter en super ministre. D’aucuns même parlent de lui comme étant le véritable chef du gouvernement et cela avec le quitus de son père qui lui balise déjà le chemin vers la présidence.

Actuellement, Sassou Nguesso se référant qu décès du togolais Eyadema, ne voit personne d’autre qui pourra faire ombrage à son fils. Au Togo, deux des fils du défunt président se sont bousculés pour diriger le pays avant de trouver un terrain d’entente. La crainte est de voir des intrus dormants apparaître.