Papa Noël a déversé les militaires et policiers dans les rues de Brazzaville et Pointe-Noire

0
937




Les autorités Congolaises dont décidé de priver les populations des fêtes de fin d’année en se réfugiant derrière le Coronavirus. Un comportement diabolique qui sera confondu quand il s’agira des meetings politiques ou encore la convocation du corps électorale. Si les Congolais ne peuvent pas fêter au risque de se contaminer, il serait aussi raisonnable qu’on leur interdit de faire des queues inutiles devant les bureaux de vote.




La police et l’armée ont pris d’assaut les principales artères des deux grandes villes du pays pour dissuader les récalcitrants de passer outre les ordres du dictateur Sassou. Ce dernier en bon Papa Noël dictateur a fait cadeau à son peuple des hommes en tenue.





Les rêves des enfants Congolais d’arborer leur tenue de fête a été anéanti par le plus sanglant dictateur d’Afrique en vie, qui a décidé unilatéralement de les priver de la Noël. Que chaque famille se contente de leur parcelle pour passer la nativité.