Mfilou : nécessité d’aménager la devanture de l’école Moussa Eta

0
711




L’ONG « Le Livre du Congo Blanc », que préside Garcel Dubblon, a décliné à la presse, le 1er février à Brazzaville,  sa volonté d’entreprendre des travaux d’aménagement de la devanture de l’école Moussa Eta, située à Mfilou, septième arrondissement.

 En période de pluies, une vaste mare d’eau inonde la devanture de cette école, rendant ainsi difficile la circulation des écoliers. Cette ONG a payé une somme de deux cent cinquante mille francs CFA à une entreprise locale pour niveler et remblayer les crevasses afin de fluidifier les mouvements des enseignants et des élèves.

La volonté exprimée par cette organisation a été contrée par les autorités municipales de Mfilou.




Darvé Junior Mpassi, enseignant à l’école Moussa Eta, a déploré : « Cette situation perdure depuis près de cinq ans. Nous craignons le risque d’électrocution et de noyade des enfants. Nous avons du mal à traverser cette mare d’eau ».

De même, l’ONG « Le Livre du Congo Blanc » a fait don de matériels et équipements sportifs aux jeunes sourds afin de les inciter à la pratique du sport et à la lutte contre les changements climatiques.

L’élève Richard Andzouana a remercié cette ONG pour son geste et demandé à ses collègues de nettoyer la cour de l’école.

« Les enfants escaladent parfois le mur de clôture de l’école pour dévier la mare d’eau. Nous incitons ces derniers à communiquer sur l’intérêt du sport et de l’environnement », a indiqué Garcel Dubblon.