Match Congo-Sénégal : Barthélémy Ngatsono et Delvin Ndinga affichent leur optimisme

Les Diables rouges affrontent, ce vendredi au stade Alphonse-Massamba-Débat, les Lions de la Teranga dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Une rencontre  aux allures d’une finale pour le Congo. Car en cas d’une victoire, les champions d’Afrique de 1972 retrouveront la phase finale de la compétition sept ans après leur dernière participation. Lors de la conférence de presse d’avant match, Barthélémy Ngastono s’est montré très confiant quant à la possibilité de ses joueurs de relever  le défi . « Chaque joueur sait que nous avons une partie de notre avenir à jouer. Moi-même je sais également qu’il nous  faut une victoire. Après tout c’est un match avec les résultats que nous connaissons. Je suis très confiant avec mes joueurs et je sais qu’ils sortiront un grand match », a promis le sélectionneur par interim.

Il a aussi confirmé  la présence  des cinq joueurs bloqués en France sans pourtant donner de garantie quant à leur état de forme. Car, les très attendus  Fernand Mayembo, Nolan Mbemba, Bevic Moussiti Oko, Durel Avounou et Prince Vinny Ibara sont attendus à Brazzaville le soir du 25 mars, soit la veille de ce grand rendez-vous .

« Il y a des joueurs qui arrivent. Nous attendons qu’ils arrivent et après on verra ce que nous devons faire. Vous savez qu’ils sont cinq. Ils sortent d’un voyage et donc il y a certainement des dispositions qu’il va falloir prendre. On fera un petit test demain matin pour voir à quel niveau ils peuvent se présenter pour prétendre les aligner », a-t-il commenté.

Barthelemy Ngatsono  compte par ailleurs sur le talent et l’expérience de Thievy Bifouma mais aussi  de Delvin Ndinga  pour atteindre l’objectif fixé.  «  Bifouma s’il n’était pas en mesure d’apporter à l’équipe, on ne l’aurait pas appelé. Derrière ça nous savons que même s’il joue  quinze ou vingt minutes, il n’y aura une opportunité pour  faire la différence. Il a  de l’expérience et  aussi un rôle à jouer dans le groupe. Avec le capitaine Ndinga, je les ai appelés pour accompagner ces jeunes.  Je ne peux encore juger sa forme mais je sais que c’est un garçon qui veut et certainement ça pourra marcher demain », a-t-il souhaité.

Le capitaine des Diables rouges, Delvin Ndinga, a, quant à lui, expliqué les raisons qui l’ont poussé à revoir sa décision.

« Ce qui m’a motivé c’est d’abord le challenge.  Il y a une possibilité de se qualifier et  de jouer une deuxième CAN. Pour moi, c’est une opportunité.  Après c’est le pays. J’ai commencé ici et c’est le Congo qui m’a donné l’opportunité  d’arriver là où je suis. Je me suis dit pourquoi pas revenir et apporter mon savoir-faire et mon expérience », a indiqué Delvin Ndinga.  Selon lui, sa présence permettra de  motiver les jeunes  et leur donner plus d’envie. « Je pense que demain avec ma présence et ma voix, beaucoup de choses vont changer », a-t-il déclaré.

 Le  sélectionneur du Sénégal s’attend à un match très difficile

Le sélectionneur des Lions de la Teranga a, quant à lui, botté en touche les déclarations de certains observateurs qui qualifient  le match contre le Congo sans enjeu pour le Sénégal. Le but de la rencontre pour les Sénégalais, a insisté Aliou Cissé, consiste à préparer les éliminatoires de  la Coupe du monde dont les matches des  premières et deuxièmes journées sont programmés pour mai-juin.

«  J’ai envie de dire que dans le sport de haut niveau, il n’y a pas de match sans enjeu. C’est un match qui a quand même des enjeux puisque  le Congo a besoin de se qualifier. Ce sera un match très difficile. Les matches Congo-Sénégal ne sont pas des matches faciles », a  commenté Aliou Cissé.

Et de poursuivre : « Même si nous sommes qualifiés, le travail doit continuer. N’oubliez pas qu’en mois de juin , nous avons les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Le Sénégal aujourd’hui regorge énormément de potentialités. Nous avons des joueurs partout dans le monde. A travers ce match, cela peut nous permettre de changer notre groupe et stratégies, de donner beaucoup plus de chances aux joueurs qui n’ont pas l’habitude de jouer avec nous.  »

Pour ce match le Sénégal sera privé de Kalidou Koulibaly suspendu. Le capitaine des Lions est arrivé à Brazzaville. En dehors du terrain, le capitaine des Lions de la Teranga a promis jouer son rôle de meneur d’hommes.  « C’est dommage que je ne puisse pas jouer. Vous savez que quand la sélection joue, j’ai à cœur de représenter le pays et d’aider mes coéquipiers à gagner le match. Je sais que le Congo a récupéré beaucoup de joueurs et surtout sa star. Nous avons  aussi des joueurs qui sont à disposition du groupe pour  faire un grand match . Mais sur le terrain, nous avons des joueurs de qualité. Demain ce sera un grand match et je crois que toute l’Afrique sera devant la télé pour suivre ce match de qualité », a-t-il promis.