L’avenue de la Corniche pourrait bientôt être rebaptisée

0
1292
default

Un accord de principe mutuel a été trouvé la semaine dernière entre le maire de Brazzaville Dieudonné Bantsimba et l’ambassadeur de Venezuela au Congo, Anibal José Manquez Munoz sur le jumelage des villes de Brazzaville et Caracas. 

Un projet de jumelage de Brazzaville et Caracas a été mis sur la table de discussions lors d’une séance de travail ce 24 mars dans la capitale congolaise, entre Dieudonné Bantsimba et Anibal José Manquez Munoz respectivement maire de la ville de Brazzaville et représentant de la diplomatie vénézuélienne au Congo. 

Lors de ce tête-à-tête, les deux hommes ont ambitionné de rebaptiser une rue ou avenue de Brazzaville en l’honneur du Venezuela et d’une avenue de Caracas connaîtra le même sort en faveur de la République du Congo en vue de rendre hommage à deux personnages ou événements historiques ayant contribué à la proclamation d’indépendance dans les deux Etats. 

A Brazzaville, le souhait du diplomate vénézuélien serait de voir l’avenue de la Corniche devenir un symbole de cette coopération. « Mon souhait est que l’avenue de la Corniche bénéficie de cet honneur. Ainsi, durant la célébration, le peuple vénézuélien s’habillerait en tenue traditionnelle pour défiler sur cette place de la ville. », a souligné Anibal José Manquez Munoz. 

La Corniche de Brazzaville est un lieu touristique très prisé de Brazzaville grâce notamment à son viaduc (Pont du 15 Août 1960) dressé sur 120 haubans de longueur variant entre 65 et 68 mètres, illuminés aux couleurs nationales : Vert – Jaune – Rouge, symbole de la République. 

Le chef de la diplomatie vénézuélienne propose de rebaptiser la Corniche, « La Bataille de Carabobo » en mémoire à la libération du territoire vénézuelien en avril 1821, par Simon Bolivar alias El Libertador de l’emprise coloniale espagnole.

Depuis l’effondrement d’une partie de sa chaussée causé par les pluies diluviennes le 9 janvier 2020, la Corniche de Brazzaville est restée fermée au public pour des raisons de réhabilitation.  

La Corniche est un patrimoine touristique national dont le premier tronçon de la route entre la Case de Gaulle et le Club nautique Mami Wata le long du fleuve Congo a été inauguré le 5 février 2016 par le chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso, pour un coût global de 72 milliards 27 millions 235 mille 967 francs cfa.