La Honte:alors que Sassou était avec Belinda dans la chambre, son père Firmin attendait au salon

0
5420

De quoi peut être un père de famille capable pour de l’argent et des honneurs ? De tout selon Firmin Ayessa. L’ancien journaliste est devenu la risée de ses collègues du PCT depuis qu’il a «centré» sa fille à on boss Denis Sassou Nguesso. Une histoire de Ouf comme l’aime bien le dire le P Breziani ! Un jour, en se rendant chez sa petite Belinda, Sassou Nguesso y a trouvé son père Firmin. Après des civilités, Belinda et DSN ont pris le chemin de la chambre et Firmin le papa est resté attendre au salon sous l’ordre du boss.

Firmin Ayessa est sans doute le seul papa au Congo qui entend les gémissements de sa fille, causés par son chef. Le songui-songui véhicule que Belinda est une gémisseuse professionnelle comme Adelaide Mougani.

Il y a quelques jours à Owando, le peureux Firmin Ayessa qui rasait les murs pendant le règne de Lissouba, s’est permis de menacer le fils du terroir Jean Jacques Yhombi pour s’être joint à Guy Parfait Kolélas, disputer la magistrature suprême à son boss et beau-fils Denis Sassou Nguesso.

Des propos jugés éhontés venant d’un ministre qui se croit toujours enfant de celui qui baise sa fille par réfraction. La communication de Kolélas et Yhombi a reproché à Firmin Ayessa son infantilisation par Denis Sassou Nguesso, lui qui est dans la soixantaine.

L’époque de la soumission aveugle aux aînés est déjà révolue et surtout quand il s’agit de l’intérêt de toute une Nation. Mais au Congo, ceux qui profitent de Sassou Nguesso, ne sont pas prêts à ouvrir les yeux et s’émanciper, car sans lui, ils ne sont rien dans ce pays. Et ils sont nombreux sous les bottes de Sassou. Florent Ntsiba à qui il a baissé la femme dans on propre lit n’est-il pas son directeur de cabinet ?

Denis Sassou Nguesso, qui règne en maître sur le corps stylé de Belinda Ayessa, a juste besoin de quelques mètres pour parcourir la distance pour franchir son portail. Les deux sont voisins à Mpila. Une fois en incognito dans la parcelle de sa maîtresse Belinda, Denis y a trouvé son père et ministre Firmin, venu aussi la rendre visite.

«Tu es ici Firmin? Ça tombe bien, j’aurais besoin de toi juste après, tu peux m’attendre!» a chuchoté Sassou avant de prier sa Belinda de se joindre à lui dans la chambre. Firmin Ayessa est resté près de deux heures à attendre au salon que Sassou finisse de baiser sa fille.

Dans l’attente, l’actuel ministre qui se croit encore enfant de Sassou a écouté comment sa fille gémissait dans la chambre sous les coups de hanche magistral de son boss. Rien ne peut surprendre ceux qui le connaissent de le voir tenir des propos éhontés envers les fils Yhombi et Kolélas. Lui-même a été bien infantilisé par celui qui baise sa fille Belinda.